Messages personnels, petits bavardages

Full Version   Print   Search   Utenti   Join     Share : FaceboolTwitter
Pages: [1], 2, 3
beatrice.France
00Friday, December 9, 2005 4:54 PM
Si vous avez des questions à poser à un autre utilisateur du forum, un message plutôt personnel à lui adresser... c'est ici!
beatrice.France
00Wednesday, December 14, 2005 7:57 AM
A Teresa Benedetta
Merci infiniment, Teresa, pour avoir traduit mon texte. Ta traduction est splendide!!!
You are an angel... [SM=x40792] [SM=x40792]

[SM=x40800] [SM=x40800] [SM=x40801] [SM=x40801]

[Modificato da beatrice.France 14/12/2005 8.01]

sylvie.france
00Friday, January 13, 2006 12:06 AM
ZENIT
Je me permets de transmettre cet appel qui m'a été adressé par ZENIT
---------------------


Chers lecteurs,

La campagne « Zenit en cadeau 2005-2006 » touche à sa fin. Il ne reste plus qu'une semaine pour offrir des abonnements et gagner le voyage et le séjour d'une semaine à Nazareth, le séjour d'une semaine à Jérusalem, le DVD du spectacle « Je vous salue Marie » ou le CD musical.

Depuis le 5 décembre, date à laquelle la campagne a été lancée, 113.000 abonnements à Zenit ont été offerts (toutes langues confondues, sachant que Zenit existe dans six langues).

Nous ne sommes pas loin de l'objectif des 150.000 abonnements que nous nous étions proposé.

Il ne vous reste plus que 7 jours pour offrir un abonnement à des personnes auxquelles vous n'avez peut-être pas encore pensé et qui seraient heureuses de découvrir quels sont vraiment la pensée et le message du Pape et de l'Eglise.

Un petit geste de votre part, quelques minutes de votre temps. peuvent transformer la vie d'une personne. Pensez-y !

Pour offrir Zenit (gratuitement), cliquer sur l'un des liens suivants:
- en français : www.zenit.org/french/cadeau.html
- en italien : www.zenit.org/italian/regalo.html
- en anglais : www.zenit.org/english/gift.html
- en portugais : www.zenit.org/portuguese/presente.html
- en espagnol : www.zenit.org/spanish/regalo.html
- en allemand : www.zenit.org/german/geschenk.html

Nous remercions d'ores et déjà chaleureusement ceux qui ont participé à cette campagne, au nom des milliers de personnes qui ont confirmé leur abonnement, signe qu'elles apprécient vivement le cadeau reçu.

Bien cordialement,

Gisèle Plantec,
ZENIT


sylvie.france
00Sunday, January 15, 2006 8:49 PM
à travers le monde - article intéressant -





www.lefigaro.fr/magazine/20060113.MAG0024.html?144212

DE NOS ENVOYÉES SPÉCIALES SYLVIE DAUVILLIER
[14 janvier 2006]

Voeu de pauvreté, robe de bure et basket-ball : un sacerdoce joyeux et une ef ficacité au quotidien qui riment avec solidarité. Des franciscains au poil...

Ana l'attendait. Chaque mercredi, frère Tobias vient apporter à cette vieille dame portoricaine, recluse dans un petit appartement du Bronx, de quoi survivre : quelques conserves, du riz, des biscuits et surtout une bonne dose de chaleur humaine. L'hiver est rude à New York, il a neigé ces derniers jours. A 76 ans, Ana ne sort plus, sinon pour ses rares visites à l'hôpital. Comme il le lui avait doucement demandé la dernière fois, elle a fait un peu de ménage et il la félicite. Elle en rougirait presque. Qui d'autre, à part cet étrange jeune homme barbu de 26 ans, en robe de bure et sandales, s'inquiète de son état, l'encourage, comme un petit-fils affectueux ? D'Ana, frère Tobias connaît presque tout : le mari diabétique, les enfants désoeuvrés et la misère partagée par tant d'autres, dans ce South Bronx autrefois surnommé Fort Apache.


Aujourd'hui, le quartier est en voie de réhabilitation. Sur les anciens terrains vagues s'élèvent des logements sociaux, sous l'impulsion du maire de New York, Michael Bloomberg. Mais beaucoup reste à faire. Un peu plus tôt, devant la fraternité de Saint-Crispin, ils étaient une bonne cinquantaine à pousser leurs énormes Caddie, accessoires désignés de la pauvreté aux Etats-Unis, pour les remplir de victuailles collectées par les «frères gris». Une petite armée d'éclopés de la vie.

«Les moines sont fantastiques, dit Carmen, 47 ans, qui remplace désormais sa mère dans la file d'attente. Non seulement ils nous distribuent de la nourriture, mais ils savent nous écouter.»


Car c'est ici, à deux pas du Yankee Stadium et de ses matchs de base-ball légendaires, que la communauté des frères franciscains du Renouveau s'est installée, en 1987, dans une paroisse polonaise à l'abandon. Huit capucins animés par le désir ardent d'«être d'authentiques disciples de Jésus, dans les pas de saint François d'Assise», selon le frère Benedict Groeschel, l'un des fondateurs. Portés par la «nouvelle évangélisation» que prônait Jean-Paul II, ils sont déterminés à vivre auprès des plus démunis, dans le strict respect du voeu de pauvreté. Et affichent ostensiblement leur appartenance religieuse. D'où la robe de bure, un tantinet exotique dans cette jungle urbaine traversée de pantalons baggy. «Elle nous protège !» répètent-ils, même s'ils évitent à New York d'arborer la capuche, par crainte d'une confusion avec le Ku Klux Klan.


Quant au fameux «Brother !», l'incontournable interpellation dans ces quartiers, ils l'accueillent tout naturellement... A leur passage, un dealer en activité s'informe de leur culte. Avant de presque s'excuser d'être, lui, un «mauvais chrétien».

Le ton est moins cordial lorsque, chaque week-end, ces farouches opposants à l'avortement protestent devant une clinique gynécologique à Manhattan...


Dans leur fief du Bronx, cependant, jamais leur présence insolite n'a suscité le moindre incident. «Les gens savent que nous n'avons rien. A quoi bon nous agresser ?» Avec son mètre quatre-vingt-dix, le père Bernard Murphy n'aurait de toute façon besoin de personne pour se défendre. Voix de stentor et humour percutant, celui qui préside aujourd'hui aux destinées de la communauté a commencé sa vie d'adulte comme avocat. Issu d'un milieu aisé, des racines irlandaises, il décide à 25 ans de devenir religieux. «Les pauvres sont vrais, et nous recevons d'eux bien plus que ce que nous donnons», estime-t-il.

Un souffle de solidarité qui a, selon les moines, déserté Manhattan, territoire des nantis. Et malgré les gangs, malgré les tirs qui, parfois, perturbent leur sommeil, la nuit, le père Bernard s'est toujours senti bien dans le Bronx.


Rendre leur dignité aux oubliés du rêve américain, c'est une des missions que ces franciscains se sont fixées. Avec un prosélytisme assumé : ici, tout commence et finit par une prière. Dans leur coquet refuge «Padre Pio», où les tragédies personnelles se croisent au milieu des éclats de rire, ils hébergent dix-huit sans-abri. Parmi eux, Nico, le tatoué, fils d'un mafieux sicilien. Ancien toxicomane et dealer, il assure qu'il est «clean» désormais. Nourris, logés, dorlotés, tous les pensionnaires, qui en ont connu d'autres, s'accordent à décerner une palme spéciale à ce refuge, alors qu'à quelques mètres de là, soixante-cinq chambres abritent des résidents pour 348 dollars par mois, et 50 cents le repas chaud.


Mais les activités des franciscains ne s'arrêtent pas à la charité. En rénovant leurs bâtiments, ils ont aussi contribué à redynamiser ce paysage urbain en déshérence. Un havre de paix pour les enfants et les jeunes, jusque-là livrés à eux-mêmes, et auprès desquels ils multiplient les activités. A condition que ceux-ci retirent à l'entrée leurs bandanas et autres signes distinctifs des gangs, Crypt, Blood et autres Latin Kings. Et les jeunes moines ne ménagent pas leurs efforts : batailles de boules de neige, concerts de rock ou de rap, lors de soirées «catholic underground», et même basket. Originaire de Normandie, frère Charles est malgré tout un peu débordé : «J'ai du mal à m'imposer, explique-t-il, car je ne suis pas doué aux jeux de balle.»

Ici, l'autorité commence avec le succès au panier.


En la matière, Sweets, un jeune Noir au visage d'ange, excelle. Et force l'admiration des plus terribles qu'il entraîne ce samedi. Sweets fréquente les franciscains depuis qu'il a 10 ans. Il y a quelques années, il vendait du crack, ce qui lui a valu quelques brefs séjours en prison. Aujourd'hui converti au catholicisme, Sweets ne regrette rien : «J'ai appris, ça m'a emmené là où je suis. Dieu a un plan pour chacun d'entre nous.»

Quant à ses copains d'avant, «ils me respectent, je m'occupe de leurs petits frères». L'un d'entre eux n'a toutefois plus d'opinion. Son portrait a été peint en graffiti sur un mur, comme celui de bien d'autres, morts d'overdose ou assassinés, avec cette inscription : R. I. P. (rest in peace : repose en paix).

Des fresques qui viennent rappeler l'enfer du quotidien et l'urgence d'«essayer». Une centaine aujourd'hui (pour une vingtaine de soeurs), les franciscains du Renouveau ont vu leur budget au service des pauvres passer de 800 000 dollars à 2 millions de dollars en moins de deux décennies. Par leur engagement absolu, ils continuent de susciter nombre de jeunes vocations. Et du Honduras à la banlieue de Leeds, en Grande-Bretagne, ils affrontent les plus âpres réalités urbaines. C'est pourquoi ils envisagent de fermer leur fraternité de Harlem, qu'ils jugent désormais trop confortable.

Aussi les émeutes d'octobre, en France, les ont-elles alertés. Frère Charles en est convaincu : «Ils ont besoin de nous, là-bas...»




beatrice.France
00Sunday, January 15, 2006 9:01 PM
Les franciscains du Bronx
Je les trouve vraiment craquants... et je les admire!
[SM=x40792] [SM=x40792]
sylvie.france
00Tuesday, February 21, 2006 1:12 AM
rencontre , date changée

de Pulcherbenedictus :
Chers amis du a un accident de moto de mon ami du Vatican il a du changer ma date (il reste 10 jours à l'hopital)de rencontre avec le pape ce sera le mercredi 15 mars; je meurs d'impatience!!!



Le seul survivant d’un naufrage fut emporté par les vagues sur une petite île déserte.

Tous les jours, il priait Dieu pour que quelqu’un vienne le sauver, et tous les jours il scrutait l’horizon pour entrevoir le moindre signe d’aide, mais personne ne venait jamais.

Il décida donc de se bâtir une petite hutte avec des arbres morts et des feuilles de palmier afin de se protéger contre les intempéries, les animaux, ainsi que pour mettre à l’abri les quelques possessions qu’il avait sauvées du naufrage.

Après une semaine de travail assidu, sa hutte était complétée et il en était très fier.
Citadin de nature, notre homme n’était pas habitué de travailler de ses mains.

À la tombée du jour, quelques jours plus tard, alors qu’il revenait de chasser pour se procurer de la nourriture, il trouva sa petite hutte en feu.

Déjà qu’il se sentait terriblement malchanceux de se retrouver seul, égaré sur une île déserte, encore fallait-il que le pire lui arrive.
Il avait tout perdu dans cet incendie.

Après le choc initial, le chagrin et bientôt la colère l’ont habité.
Il s’est mis à genoux sur la plage et a crié :
- "Mon Dieu, comment peux-tu me faire ça en plus ?"

Complètement découragé et fatigué, il se mit à pleurer à chaudes larmes, et s’endormit ainsi sur la plage.

Très tôt, le lendemain matin, il fut réveillé par le bruit d’un bateau qui approchait de son île et fut ainsi sauvé.

Arrivé sur le bateau, il demanda au capitaine :
- "Comment saviez-vous que je me trouvais ici ?"
Étonné, le capitaine lui répondit :
- "Mais simplement parce que nous avons vu votre signal de fumée..."

Ne passez pas votre temps à rager contre le destin, car ce qui vous parait négatif aujourd'hui vous paraîtra peut être positif après-demain...

(auteur inconnu)



courage et patience .... [SM=g27819]
sylvie.france
00Tuesday, February 21, 2006 5:16 PM
voyage à Rome ; date changée
Comme dit ma grand-mère : "à toute chose malheur est bon"
c'est ce que dit aussi le petit texte du naufragé .
Ta famille y gagne et tu partiras l'esprit plus tranquille


Photogallery c'est stefano Spaziani;(attention n'allez pas lui crire en le lui disant il vEUT garder ca secret (je ne sais pourquoi) ou du moins ne dites pas que c'est moi qui vous l'ai dit)



Avec une grande amoureuse de Benoit XVI, il aura du mal à garder ce secret ; j'avais vu de suite, en admirant son site, que ses photos étaient les mêmes que celles de photogallery .
Il ne peut y avoir un autre photographe aussi doué . Elles sont de plus en plus belles ou bien est-ce le sujet qui est de plus en plus beau;

Qu'il soit "super gentil" n'est pas étonnant non plus, chez quelqu'un qui aime notre Pape

sylvie.france
00Friday, March 10, 2006 2:03 PM
IMAGESHACK
Je préfère répondre ici ; pas dans "photos" .

TERESA BENEDETTA :


Dommage, Sylvie, qu'on ne sait pas quand les images 'gardees' par ImageShack reverrons! C'est tres troublant et deconcertant ce 'phenomene' curieux - y-a-t'il une explication? Je serai ecrasee si tous tes beaux montages disparaissent!



Je ne sais pas ce qu'il s'est passé hier soir ; sur un de mes deux ordinateurs, j'avais denouveau la grenouille jaune ; alors j'ai posté sur celui qui ne l'avait pas .
Ce matin tout est normal avec internet explorer (sauf une croix rouge au milieu des séries de collages ,
mais avec le navigateur "mozilla" j'ai encore:


Conseil :
vite copier les photos ou articles qui nous intéressent . Un jour ils vont disparaitre pour toujours ; je n'ai pas confiance en ces liens .
Souvent aussi j'ai des X rouges à la place des photos .

[

[Modificato da sylvie.france 10/03/2006 14.13]

cogitor
00Saturday, March 11, 2006 10:59 AM
Notre manière de prier est souvent incomplète. Nous sommes, en effet, porté transformer en monologue ce qu'en réalité ce devrait être un dialogue. Nous, en priant, nous posons la question à Dieu et nous en produisons de manière autonome la réponse en pensant que j'aie été Dieu même à nous la suggérer. Nous oublions la caractéristique principale contenu cependant dans la prière: l'écoute de ce que Dieu veut nous dire réellement! Quand puis nous décidons de dédier un po' de temps à la prière nous lutter avec nous d'une façon ou d'une autre mêmes: nous nous distrayons en continuation, peut-être en pensant aux ménages qui régler encore en maison ou au travail, ou nous sommes prises tellement de nos problèmes (souffrances) malattie,disgregazioni familiers etc., que nous ne sommes pas capables de maintenir la concentration. Mais la difficulté la plus grande est celle de ne pas réussir à considérer Christ une présence vive, vraie, réelle. Nous tâchons de lui imaginer présent dans un reflet de lumière, dans la pénombre d'une statue et en autres mille imaginations de notre pensée, partout enfin sauf que vraiment là à côté de nous, ou mieux devant nous. Et alors le problème est résolu: si nous ne considérons pas Christ une personne vivante, il ne sera pas simple de maintenir la concentration pendant notre prière. Comment il se fait, en effet, à tempérer un dieu éloigné de notre réalité, de ce que quotidiennement nous vivons? N'oublions pas le: "Le Verbe s'est fait viande et il est venu habiter au milieu de nous"… je ne pense pas que Dieu ait à l'improviste décidé de changer idée, en interrompant ce particulier je rapporte avec nous!

J'ai trouvé trois passages du Cardinal Ratzinger qu'ils pourraient nous aider à améliorer notre manière de prier:

"Le sens de Dieu peut s'atrophier à tel point que les mots de la la foi je pardonne de sens totalement. Et qui n'a pas plus de capacités que d'écoute, il n'est pas apte à parler non plus, parce que surdité et mutisme vont de pair. Et' comme si on dût apprendre la propre langue mère. On apprend à déchiffrer les signes de Dieu lentement, à parler cette langue et à comprendre Dieu, bien que de manière inadéquate. On apprendra graduellement, puis, à prier personnellement et à parler avec Dieu, tout d'abord de manière très enfantine - dans un certain sens nous restons toujours enfant - mais puis toujours de plus avec les propres mots" (Joseph Ratzinger).


"Pour chose premier, avant de me lever, je récite une brève prière. Le jour assume tout autre aspect s'il ne se plonge pas directement dans le flux des choses. Puis ils suivent toutes les choses lequel il se consacre y dans les premiers moments de la journée: se laver, déjeuner. La Sainte Messe et le bréviaire viennent ensuite. Pour moi ceux-ci représentent les actes fondamentaux de la journée. La Messe est l' je rencontre réel avec la présence du Christ rené, pendant que réciter le bréviaire signifie pénétrer dans la grande prière de l'histoire entière du salut dont les Psaumes représentent le coeur. Alors on prie à l'unisson avec les millénaires et il nous atteint la voix des Pères. Tout ceci nous ouvre la porte au-delà laquelle s'ingère y dans le plein de la journée. À ce point il commence le travail normal" (Joseph Ratzinger).


"Vous peut affirmer en dernières analyses que, en cet instant sur le Mont des Oliviers dans lequel il a été cueilli par la peur, dans cet instant dans lequel son Sì a prononcé à la croix, il nous a aussi vus, il m'a aussi connu. Cet acte renferme cette décision inspirée par l'amour qu'elle a été prise dans l'éternité et qu'elle s'est matérialisée dans la vie terrestre de Christ en la déterminant. De cette manière aussi je sais de ne pas être un seulement je posterai n'importe quel, un qui reste sauf sait que Christ a avec moi une relation personnelle, qu'il a son ancrage plus intime dans l'acte de son sacrifice", Joseph Ratzinger.


Prie en regardant!

L'art de la prière! Voilà chose nous devrions apprendre à pratiquer. Il nous le rappelait Giovanni Paolo II le Grand dans le Novo millénaire ineunte: Et' nécessaire apprendre à prier, presque en apprenant de nouveau toujours cet art des lèvres mêmes du Maître divin comme les premiers disciples: "Monsieur, enseigne-nous à prier", Lc 11,1, ". Quand nous prions nous devrions laisser parler Dieu, Il veut nous tourner son Mot, nous ne sommes pas nous à devoir dire quelque chose à Lui. Nous devrions nous préparer seulement à écouter et à "regarder le Mot qui est en train de nous tourner.

"Qu'est-ce que la prière devient quand "le Mot" à nous retourne il a un Visage humain un événement humain? Sainte Teresa d'Avila répond: quand "le Mot" (celle qui a créé le monde) celle qui guide l'histoire devient une personne et il a un visage, d'abord l'écoute devient "regard", et la prière devient "contemplation". ET il explique la chose avec extrême simplicité: si une personne se parle et tu ne fais pas face à elle, la personne a l'impression qui n'importes rien d'elle à toi; elle il semble de parler au vide. Entre gens amies, d'abord l'écoute est regard. S. Teresa utilise cette formule étrange, mais très belle même: "Tu dois regarder les mots de Jésus" (P. Antonio Sicari).

"Notre Seigneur est là, caché, en attente que nous allons le trouver et nous lui tournons nos questions. Et' là dans le sacrement de son amour qu'il soupire et il intercède continuellement près du Père pour les pécheurs. Et' là pour nous consoler; pour celui-ci nous devons aller le trouver souvent. Combien d'il lui est apprécié aussi un quart seul de maintenant volé à nos occupations, aux sottises de chaque jour pour aller lui faire visite, à lui tourner une prière, à le consoler de toutes les injures qui reçoit"! (Saint Curé d'Ars).
sylvie.france
00Saturday, March 11, 2006 5:36 PM
Lecture de l'évangile selon Benoît XVI
eucharistiemisericor.free.fr/index.php?page=1103061_retraite




Lecture de l'évangile selon Benoît XVI

SAMEDI, 11 MARS. Quelles réflexions suscite en nous l’encyclique de Benoît XVI, « Deus caritas est », Dieu est amour ? Chaque dimanche du Carême, nous tenterons de regrouper les enseignements de la lettre sous un thème différent. Jacques Sylvestre o.p., animateur




C'est trop long pour que je recopie la suite ici ; mais encore une fois la beauté et l'intelligence de ce site méritent que je le mentionne.

A VISITER !
sylvie.france
00Tuesday, March 14, 2006 8:09 PM
DANIELLE A ROME

pulcherbenedictus
Post: 3 Registrato il: 17/02/2006 Membro Junior

rencontre , date changée
Chers amis du a un accident de moto de mon ami du Vatican il a du changer ma date (il reste 10 jours à l'hopital)de rencontre avec le pape ce sera le mercredi 15 mars; je meurs d'impatience!!!



Je pense très fort à elle , en espérant que ses voeux se réalisent . Regardons bien, on va peut être la voir à la TV demain . Hummmm bientot le compte rendu et les photos
[SM=x40790] [SM=x40799]


dominique.Elise
00Wednesday, March 15, 2006 11:39 AM
Benoît XVI évoque le projet d’installer cinq lieux d’adoration perpétuelle dans Rome
Rencontre du pape avec le clergé romain (6)

ROME, Vendredi 10 mars 2006 (ZENIT.org) – L’adoration est un « acte découlant de la communion reçue », expliquait Benoît XVI
lors de sa rencontre du 2 mars dernier avec le clergé de Rome, pendant laquelle il a répondu à différentes questions des prêtres de son diocèse (cf. Zenit, 2, 7 et 9 mars). Le pape a annoncé le projet de mettre en place dans Rome cinq lieux d’adoration perpétuelle.

Le pape souligne que l’adoration perpétuelle est un « point central de la vie de foi à Rome ».

« La troisième intervention, rappelait le pape, était du recteur de l'église Sainte-Anastasie. Je voudrais dire ici, entre parenthèses, que l'église Sainte-Anastasie m'était déjà chère avant d’y rendre visite, car c'était l'église titulaire de notre cher cardinal Faulhaber. Il nous a toujours dit qu'à Rome, il avait une église, celle de Sainte-Anastasie. Nous nous sommes toujours rencontrés avec cette communauté à l'occasion de la deuxième Messe de Noël, consacrée à la « station » de sainte Anastasie. Les historiens disent que c'est là que le pape devait rendre visite au gouverneur byzantin, qui y avait son siège. L'église nous fait penser également à cette sainte, et également à l'« Anastasis »: à Noël, nous pensons également à la Résurrection. Je ne savais pas, et je suis content d’en avoir été informé, qu'à présent, cette église est le siège de l'« Adoration perpétuelle »; il s'agit donc d'un point central de la vie de foi à Rome ».

« Je place avec confiance cette proposition de créer, dans les cinq secteurs du diocèse de Rome, cinq lieux d'adoration perpétuelle, entre les mains du Cardinal-Vicaire », annonçait le pape.

Le pape expliquait le sens de l’adoration eucharistique en disant : « Je voudrais simplement dire que je rends grâce à Dieu, car après le Concile, après une période où le sens de l'adoration eucharistique manquait quelque peu, la joie de cette adoration a été redécouverte partout dans l'Eglise, comme nous l'avons vu et entendu au cours du Synode sur l'Eucharistie. Certes, à travers la Constitution conciliaire sur la Liturgie, on a surtout redécouvert toute la richesse de l'Eucharistie célébrée, dans laquelle se réalise le testament du Seigneur: Il se donne à nous et nous répondons en nous donnant à Lui. Mais à présent, nous avons découvert que cet aspect central que nous a donné le Seigneur en pouvant célébrer son sacrifice et entrer ainsi en communion sacramentelle, presque corporelle, avec Lui, perd de sa profondeur et également de sa richesse humaine s'il manque l'Adoration, comme acte découlant de la communion reçue : l'adoration consiste à entrer, au plus profond de notre cœur, en communion avec le Seigneur, qui est présent de façon corporelle dans l'Eucharistie. Dans l'Ostensoir, il se donne toujours entre nos mains, et nous invite à nous unir à sa Présence, à son Corps ressuscité ».
ZF06031001


sylvie.france
00Wednesday, March 15, 2006 3:13 PM
à lire : quelques règles
nouveaux venus

Bonjour à tous

Ravie de voir que notre modeste forum commence à être connu .

SVP, juste un petit rappel :

-ici, nous sommes INVITES du grand "PAPA RATZINGER FORUM" de nos amis Italiens .
-Afin de ne pas tenir trop de place, d'être respectueux du lieu etc ... nous nous efforçons d'avoir un peu d'auto-discipline

lisez bien le premier message de chaque fil :
il explique ce que l'on peut y poster
il y a :
"bienvenute" , où l'on se présente
"messages personnels, petits bavardages" où l'on peut discuter .

Le reste est constitué de sujets précis et évite les commentaires ou discussions qui ne sont pas en rapport avec le sujet

nous évitons de créer sans cesse de nouvelles discussions, sinon on va très vite s'y perdre
nous en discutons en privé auparavant ; un peu comme les réunions de journalistes avant de préparer le journal.
Ne jamais utiliser "nuova" mais "rispondi"
nuova ouvrant un nouveau sujet

C'est un forum réservé avant tout à l'esthétique et à l'information ; il existe d'autres endroits sur le net, pour se disputer, ergoter sur des détails d'actualité

Béatrice et Sylvie se sont donné beaucoup de mal pour démarrer et tenir cet endroit que l'on souhaite irréprochable ou presque ; uniquement par respect envers nos amis italiens qui nous ont autorisées à nous installer, et bien sur
PAR RESPECT ENVERS NOTRE PAPE .

et : règle générale :
mieux vaut la qualité que la quantité .

Avant de poster il est bon de visiter tous les fils afin d'avoir une idée de ce qu'ils contiennent, ne pas se répéter (ce qui m'arrive hélas) ne pas faire de copier-coller que tout le monde connait (style "zenit" ou "vis")

Nous avons constaté que lorsque l'on aime , comme nous, notre Benedetto, nous sommes capables de nous surpasser et sortir de la médiocrité
bienvenus à tous
et longue vie à notre petite merveille

Sylvie
dominique.Elise
00Thursday, March 16, 2006 1:03 AM
A Sylvie
D'accord chère Sylvie, je ferai plus de copier/coller.

Merci de vos remarques, j'en prends note.

En union de prières,

Dominique.
sylvie.france
00Sunday, March 26, 2006 2:54 PM
mauvaise humeur due au changement d'heure .....

Consistoire: le JT de TF1 20h du 24 mars

Le reportage est un peu différent.
Cela constitue un tour d'horizon de la couverture de l'évènement par les media audiovisuels chez nous: 3 reportages de 2 minutes!



Ma chère Béatrice, nos chaines de télévision ne vont quand même pas s'attarder sur un sujet si banal, alors que l'actualité, la vraie, est si riche !
Si tu exiges des reportages d'une longueur raisonnable, je te conseille d'attendre les prochaines chutes de neige, 19 minutes, ou plus surement les prochains départs en vacances . Là tu auras plus de 20 minutes de récit des divers embouteillages et bouchons (normal dans un pays viticole) sur les routes ; et même les interviews instructives des pauvres vacanciers qui te raconteront leur fatigue, leur agacement, leur arrêt pipi .
En France pays anti-catholique, 6 minutes c'est déjà énorme ; difficile de faire des "brèves" à cause de la mauvaise idée de Benoit XVI d'avoir invité Monseigneur Ricard.

A quand une VRAIE chaine de télévision catholique (privée bien sur) ?
les poules grippées auront des dents
Pour l'instant je ne peux que remercier ceux qui ont créé et lancé ces merveilleux satellites. Ils me font la grâce et le bonheur de capter TELEPACE sans redevance !!! gratuitement ....... [SM=x40794]
sylvie.france
00Saturday, April 15, 2006 10:54 PM

Scritto da: josie '86 15/04/2006 20.08
Il y a beaucoup de photos dans le file 'Foto da Papa', prises par Paparaxvi et par Ratzigirl hier pendant la Via Crucis!!!Elles sont vraiment [SM=g27836] [SM=g27836] [SM=g27836] [SM=x40800] [SM=x40800] [SM=x40800] Salut à tous les fans français de Joseph et Jolie Paque [SM=x40801] [SM=x40800]




merci à toi ; tu es gentille
On connait très bien TOUTES les merveilleuses photos du forum italien, et du forum anglais [SM=g27822]

Personnellement je ne fais pas trop de commentaires à la suite de leurs photos, pour éviter de polluer leurs oeuvres, justement

Bonnes Fêtes à tous [SM=x40800]
gros bisous [SM=x40800]

Sylvie
sylvie.france
00Thursday, April 20, 2006 1:37 AM
ELODIE
Bonjour Elodie et bienvenue

Ici le verbe aimer est faible ...... nous fondons pour notre petit trésor ;
mais nous sortons aussi les griffes pour le défendre .
Pire que des mères poules qui se transforment en tigresses.
Si tu te promènes sur nos divers sujets , tu le constateras sans peine .



sylvie.france@yahoo.fr
Elodie.F
00Saturday, April 22, 2006 3:10 PM
Demain c'est la fête de la Miséricorde Divine, j'unirai dans ma prière nos deux papes !
Jean-Paul II qui est né au ciel le jour de la fête de la Miséricorde divine et je prierai aussi pour notre bien-aimé pape Benoit XVI que le Seigneur dans sa grande bonté a daigné nous donner.








[SM=x40800] [SM=x40800] [SM=x40804] [SM=x40804] [SM=x40800] [SM=x40800]



[Modificato da Elodie.F 22/04/2006 15.10]

sylvie.france
00Saturday, April 22, 2006 5:31 PM
Inauguration de l’Ara Pacis à Rome



www.batiactu.com/data/21042006/21042006-161546.html

SimplyMe
00Monday, April 24, 2006 1:50 AM
DEBATS.....
Un débat à voir...

Les Papes- un ans après


p/s Comme je suis nouveau dans ce forum, je n'arrive pas à mettre ce poste dans la rubrique Sons, Vidéos. Quelqu'un peut m'aider? [SM=g27833]

[Modificato da SimplyMe 24/04/2006 2.03]

sylvie.france
00Monday, April 24, 2006 3:07 AM
vidéo
Bienvenu ! et merci pour cette vidéo qui semble très interessante.

Il y avait aussi un bon documentaire dimanche 23 avril sur France2 à 10 h 30

--------------------------

Pour poster dans "son et vidéo" , il suffit de cliquer sur "son vidéo", puis page 2

enfin clic sur RISPONDI , en bas à gauche.

Surtout pas "nuova" car ça ouvre une nouvelle "discussionne"

chose qu'il vaut mieux éviter, en effet tu as raison, afin de regrouper par sujets, pour s'y retrouver.

pour tout renseignement : sylvie.france@yahoo.fr

[Modificato da sylvie.france 24/04/2006 3.15]

SimplyMe
00Monday, April 24, 2006 3:22 AM
Merci Infiniment!
J'ai pu réussi à mettre une deuxième dans la bonne rubrique...
mille merci! [SM=x40799]

[Modificato da SimplyMe 24/04/2006 3.22]

sylvie.france
00Thursday, April 27, 2006 2:54 AM
où est passée Danielle Vergne ?

Qui a des nouvelles de notre artiste ?

Elle devait nous poster ses photos et son récit de l'Audience Générale de mars 2006 ....

Elle devait revenir à Rome avec d'autres dessins pour Benoit XVI
pour l'audience du 26 avril 2006 .....


SimplyMe
00Thursday, April 27, 2006 1:03 PM
Re: où est passée Danielle Vergne ?

Scritto da: sylvie.france 27/04/2006 2.54

Qui a des nouvelles de notre artiste ?

Elle devait nous poster ses photos et son récit de l'Audience Générale de mars 2006 ....

Elle devait revenir à Rome avec d'autres dessins pour Benoit XVI
pour l'audience du 26 avril 2006 .....




Elle a mis un beau dessin de jeune Ratzinger dans RFC forum aujourd'hui.
En esperant qu'elle passe bientôt dans ce forum ...

[Modificato da SimplyMe 27/04/2006 13.06]

pulcherbenedictus
00Thursday, April 27, 2006 1:36 PM
MERCI AMIES!!!!!!!!!!!!
mais je suis la tous les jours, je vous lis, et je regarde les dizaines de photos nouvelles tous les jours!!!!!!!j'écume la section Joseph Ratzinger jeune, et compte bien agrandir ma galerie de portraits à ce sujet mais les photos arrivent par dizaines et ne parlons pas des récente, sublimes! il semble qu'il rajeunisse tous les jours: bref je suis débordée et ne puis dessiner aussi vite! maismes douleurs dans ma main droite (arthrose hélas au pouce et pourtant je n'ai que la 40 aine)m'on laissé miraculeusement tranquille ces derniers jours et j'ai pu dessiner ce tout dernier portrait de BXVI jeune, si beau, en trois nuits, je le lui offrirai ds quelque tempscar mon deuxieme voyage a été reporté ....je sors d'un lumbago terrible.je vous remercie toutes, et espere me trouver directement devant lui cette fois!!!!!
pulcherbenedictus
00Thursday, April 27, 2006 1:42 PM
VOILA LE NOUVEAU PORTRAIT!


le visage est 1 peu plus large et la ressemblance est assez bonne mais pas a 100 pour cent bref ce dessin n'est pas sans dfaut; mais l'image tant si belle j'ai eu peu de mal raliser le portrait; j'ai du traiter tres souple le crayon , un peu comme pour un dessin de bb , d'enfant, ou de femme; tant de douceur, pas un sillon, et pourtant une bouche trs sensuelle et des yeux dj perants; mes accents se sont ports sur ces endroits!!!
a plus amies:
mon rcit de Rome 1 est l:
http://www.pulcherbenedictusxvi.com/ROMAf.html
pulcherbenedictus
00Thursday, April 27, 2006 1:44 PM
le rcit
J'ai fait le voyage seule, emportant le grand cadre de 100 cm X 80 cm , sous verre et fort lourd, dans trois trains et un trajet de 11 heures ( Ah, les 3 heures de marseille-Paris!), mais je peux vous dire que nul n'tait aussi motive que moi; quand vous avez fait un portrait de Christ et que celui ci est plutot correct (il avait t estim prs de 20.000 FF dans une galerie parisienne, qui pour l'exposer m'en demandait au minimum 10 autres! or ce tableau, dessin minutieux au crayon sanguine, demande 3 mois de travail et il m'est impossible d'en produire autant sinon sur toute une vie!)dire que je l'avais ralis pour une Rockstar!!! benoit XVI, MIEUX qu'une rockstar!!!!, qui voulez vous l'offrir sinon Sa Saintet? L'argent ne m'intresse pas et l'image du Saint Pre bnissant le tableau, vaut pour moi plus que tout l'or du monde;je l'aurai bientot, Gianluca va me la procurer. j'eus la chance d'etre dans des trains compartiments ce qui me permit d'arrimer le cadre dans le couloir prs le passage des voyageurs, sans encombre; le portage ne se fit donc que de train train; j'eus Rome une petite frayeur car le taxi roula sur des pavs pour me mener l'hotel et malgr l'emballage bulle spcial je voyais dja le verre dtruit, mais il n'en fut rien!
J'arrivai Rome de nuit et ne vis quasiment rien de la ville ( le lendemain non plus car pour la Chapelle Sixtine que j'esprais visiter, la foule se comptait en centaines de personnes pour le moins et hlas j'tais en miettes!! je suis donc venue exclusivement pour le Vatican et le Saint Pre, un peu fort pour un prof de dessin, hem! ).Gianluca B, mon ami italien,(qui possde des photos le montrant plusieurs fois rencontrant le Saint Pre!),ayant un ami travaillant au Vatican, m'avait obtenu un billet spcial et promis que je pourrai remettre au pape mes travaux directement; en effet je fus place sur l'esplanade , droite, 6/7m du Saint Pre, pendant les 1h et demie de l'audience, et 1m quelques secondes, quant il passa en jeep (hlas je ne savais pas que du cot droit il ne venait pas pied, alors que ceux du cot gauche ont eu sa visite directe, ont pu remettre leur cadeaux et se faire photographier avec lui; Gianluca m'assure que ce fut une erreur que de m'etre plae droite et m'a rinvitee pour bientot ; le probleme est que j'ai tout donn pour le saint Pre et dois recommencer les portraits..).J'avais donc rendez vous avec Gianluca 7h prs de saint Pierre, et je trouvai sans peine la porta Angelica , ou officient les Gardes suisses; les rues taient quasiment dsertes cette heure ci sauf pour de rares soeurs ou passants), il faisait trs froid; le soleil ne s'tait pas lev encore; j'arrivai 6h 30 de peur de rater mon ami; en consultant internet avant mon dpart j'avais mis la main sur un plan prcis du Vatican et savais donc ou se trouvait la Porta Angelica, je me fis dposer en taxi, le Cadre tant trop lourd pour que je vienne pied de mon hotel pourtant proche.Je me dirigeai vers le fond de la Rue Angelica, admirai dans l'aube naissante la porte Angelica ornee des armes de Benoit XVI; marchai encore , decouvris le petit marchand de journaux Osservatore Romano , s'installant droite de la place saint Pierre, par 3 degres et sous les yeux de tres rares passants, des Soeurs, des policiers, des ambulanciers de la croix rouge , et ...moi meme!je m'avancai encore et decouvris travers la colonnade cet endroit si familier et si lointain pour moi, la Place Saint Pierre! Je m'avancai jusqu' etre en face exactemement; cela commencait fort: un pauvre here, sous les yeux blases mais attentifs de la police, criait des prieres et invocations, a tue tete, debout devant la place;(pas des insultes, des incantations plutot) je comprends maintenant pourquoi l'endroit est si severement gard...
Je revins sur mes pas et vis Gianluca devant le marchand de journaux, je le reconnus de suite (cela est toujours siderant de reconnaitre quelqu'un que l'on ne connait que par des photos sur internet!!); il me presenta ses amis de l'ambulance et je decouvris qu'en fait il avait amene sa mere qui etait sur un fauteuil roulant! Nous nous dirigeames ensuite vers un petit troquet ouvert tout pres, le seul d'ailleurs, ou se pressaient uniquement des italiens, des policiers,des marchands, pas un seul touriste; dans une ambiance chaleureuse comme toujours en Italie, Gianluca fut sidere d'apprendre que je n'avais rien mange (je n'avais pris qu'un cafe dans ma chambre , et d'ailleurs n'avais pas eu besoin du reveil, reveillee ds 3h 30 du matin, dans un etat fbrile la pense de voir, et d'approcher un Pape!!!!!)
Il me fit placer ensuite devant une des grilles basses de Saint pierre, en fait j'etais la premiere, tout contre la grille; je voyais plus loin un des portiques de securite; je ne restai pas longtemps seule, arrivaient 5 puis 15 puis 50 puis des centainesd 'autres plerins, qui avec des banderolles, qui des costumes rutilants, des pancartes, toutes les langues arrivaient mes oreilles et je vis quelques personnes proches tenir des sacs ou des tableaux divers, je sais bien que chaque mercredi l'on offre tant d'oeuvres d'art au Saint Pere! Mais j'tais tres fiere du mien et avais confiance! Gianluca (il etait 7h 45 ) me dit de ne pas bouger et qu'il allait chercher les tickets ; j'angoissai quand, coincee par la foule (tres gentille)et l'heure avancant (on nous dit qu'on ouvrait les grilles a 8h 30), je ne le voyai pas revenir! mais non, il revint et par dessus les tetes il me tendit le billet bleu marqu "reparto speziale"; puis je le perdis de vue, il avait amener sa mere dans le fauteuil roulant et se trouverait je le sus plus tard, du cote gauche de l'estrade du Saint Pere (du "bon" cot donc) avec les autres fauteuils roulants)Passaient Des gendarmes au costume sombre, des gardes ,de l'autre cote de la grille;dans des livrees superbes, avec beaucoup d'allure, dans le soleil naissant; une voiture de nettoyage faisait des ronds sur la Place...puis "ils" ouvrirent la petite grille; nous nous pressames vers le portique, l'on nous invita placer nos sacs dans la machine au tapis roulant; je passai avec mon grand cadre et mis le book dans son sac, sur le tapis; ensuite, le choc! me voici sur la Place, donc en bas droite; je ?cours voyant courir tout le monde; sur la droite, nous remontons la place, cette place sue je connais par coeur maintenant que je suis toutes les ceremonies du Saint Pere sur KTO! mon emotion est immense! le soleil fait chatoyer des bleus, des ors, des roses! Je suis devant des Gardes, en livree superbe, un geste et je montre le billet; le flot me pousse vers la partie droite, pres du dais, tout en haut! j 'arrive, il y a les appariteurs dj, dans leur costume gris sombre et leur chaine frappee des armes du Vatican! les chaises, grises, sont vides, je suis parmi les 50 premiers a fouler le sol de la place et voyant que Gianluca m'a a donc pris un ticket me placant 6/8 m du fauteil du Saint Pere, mon coeur deborde de surprise, de fierte et d'allegresse! l'appariteur est extremement gentil, courtois, mais ferme; il place les uns et les autres, mais garde 4/5 fauteils vides contre la barriere (lui aussi a des amis placer!), je suis de toute faon contre la barriere; ) je regarde mieux ce jeune homme et le reconnais; je l'avais remarque lors des funerailles de Jean paul II, il etait devant droite , parmi les porteurs du catafalque! Je decouvre ensuite son extreme gentillesse! Plus tard j'apprendrai qu'il travaille....dans les APPARTEMENTS du Saint Pere! oui, il n'y a aucun doute, les directives du Vatican sont donc de traiter avec respect, et amitie tous les pelerins! il est loin le couloir backstage Londres (WEMBLEY) ou Paris (OLYMPIA) ou mes pas me menerent jusqu' la loge d'Alice Cooper , munie il est vrai d'un sesame qui me le fit rencontrer personnellement, mais endroits ou je vis la durete avec laquelle etaient traites les fans des rock stars qui n'avaient pas ce Pass!!!).Je m'assieds donc et lie connaissance avec les personnes autour dont une truculente italienne habituee des audiences, et plus tard un tres sympathique pretre , qui se montrera tres heureux de causer avec moi en francais, un pretre italien aussi; la foule se presse, le desordre s'installe la barire aussi car notre gentil appariteur est occup ailleurs, nous voyons d'autres personnes dont une amricaine peu amne qui fait semblant de ne rien comprendre et se colle la barriere devant nous; l'italienne crise de plus en plus, l'ambiance est electrique, on ne veut qu'etre au tout premier rang quand le Saint Pere passera! Derriere moi, un groupe de francais entonne une priere...Des soeurs coreennes jouent des coudes sans sourire...(ca promet!); l'appariteur revient et dabord explique que de toute facon quand le Pape s'approche les gens s'ecrasent contre la barriere (il fait le geste), j'en prends note! Les eveques s'assoient, devant moi, sur les chaises rouges alignees; devant eux a gauche il y aura, sur une chaise apart, un cardinal, qui les saluera longuement et je verrai le respect et l'admiration qu'ils leur temoignent!! Je regarde la bas au pied de Saint Pierre la table d'apparat ou j'ai vu qu'on installait mon Tableau et mon coeur nettement se serre, orphelin; il pressent que le don sera fait sans moi...mais je pense au Saint pere qui va arriver (on ne voit pas le temps passer) et je suis nouveau heureuse! Je me leve et reste debout et mon regard balaie la place noire de monde en contrebas, je suis tres fiere d'etre parmi les 40 personnes les plus proches du fauteuil papal alors que 30000 personnes sont sur la place!!! Un goupe chamarre est intalle en contrebas , un orchestre qui joue deja en l'honneur du Saint Pere; les banderolles orange, jaunes, blanches sont un regal pour l'oeil, je suis submergee de joie! j'ai tant suivi cette fete chaque mercredi devant ma tele et maintenant je suis la, au premier rang! Je demande mon italienne (qui peste toujours contre l'amricaine qui nous dpasse et reste contre la barrire) quand le Saint Pere arrivera! elle me dit 10h 30, je soutiens que c'est 10h! puis enfin les Gardes Suisses, au pied de Saint Pierre, arrivent au pas militaire et quatre d'entre eux se postent l, derrire le fauteuil papal, c'est le signal, me dit ma voisine; le pretre italien cot de moi a des angoisses car les appariteurs nous ont prevenus que des que le Saint pere serait l, assis, nous devrions obligatoirement nous asseoir et nul ne pourrait (scurit) rester debout, et lui n'a pas de chaise!
Voici la musique et voici la Voiture, petite, la bas gauche qui sort de l'alle, avec la tache blanc blouissant de Benoit XVI et qui s'avance!!!! 10h 30 pile! je manque d'eborgner ma voisine , qui me le fait remarquer, et je crie: "Le voila! c'est lui!!!", mon emotion est son comble! Je suis en train de regarder l'etre le plus celebre au monde, le Gardien de notre Foi! cerne par la foule et si petit!La voiture effectue lentement son tour de la place, elle va vraiment partout, pour que tous le voient;et cela me fait drole de la voir d'ici toute petite, alors qu' la TV je la vois plein ecran filmee par la camera qui la precede; nous attendons cette promesse de joie, nous L'attendons patiemment; la voiture entame le dernier tournant, et gravit l'esplanade (assez pentue finalement) qui mene au Fauteuil papal; la Tache Blanche grandit, le bras leve est la, benissant a gauche a droite, je le vois bien maintenant! Il a mis son pardessus blanc a cause du froid (personnellement je n'aime pas trop ce vetement moderne, qui l'engonce ); il descend, nous applaudissons a tout rompre!!!! Il va vers le fauteuil et la, nous devons nous asseoir; l'americaine est repoussee, n'ayant pas de chaise , et...nous avons pitie du pretre italien (qui , ami des eveques devant, tient dans ses bras leurs vestes!!!) alors nous nous casons 3 sur nos deux chaises, l'italienne moi, et lui; je suis assise donc moitie sur la chaise avec lui, la tete baissee car le chef des Gardes nous a l'oeil! Quelle aventure!! Le Saint pere dit son message de bienvenue, et ouvre les bras; je reconnais son secrtaire a cote de lui; tout cela donc de profil , alors qu' la TV je voyais tout en zoom de face! Benoit XVI est tout en blanc, assez gracile,un peu voute quand meme, et evidemment souriant; il lit le texte de son homelie, assis; de la ou il se trouve, et ou nous nous trouvons aussi, nous n'entendons pas la foule nettement; les musiques et les cris parviennent etouffes, alors qu' la retransmission TV ils sont diffuse fort; donc le Saint Pere n'entend pas vraiment nettement de la haut lorsqu'il est assis mais lors de la prsentation des groupes certains jouent ou chantent et il fait arreter l'orateur pour les ecouter chaque fois et les applaudir!
Ce que je vois aussi et qui n'est pas filme lors des audiences TV, c'est donc Sa Reaction aux chants (il applaudit et sourit chaque fois, il aura meme un sourire plus marque quand des groupes d'Allemagne entonneront un chant pour lui et la, ce sourire, si profond et lumineux, vu a 7 metres, oui, il me frappera de son charme puissant! je me surprends a dire la cantonade meme si seul le pretre italien a cote de moi comprends le francais, "regardez! regardez comme il est heureux!!" ; aussi, il remercie d'une inclinaison de la tete chaque officiant lorsqu'il a fini de citer les groupes;et il leve le bras en l'air aussi en agitant sa main, de face, de cote voire meme en se tournant en arriere pour etre sur de saluer tous les groupes)
je suis son homelie et bien sur en apprecie grandement le contenu! En italien mais ca va, je comprends tout! cela m'enchante d'entendre "en vrai" sa voix tant ecoute par moi semaine prs semaine sur KTO ou CTV! Douce, posee, avec parfois des arrets ou des accents d'une force et d'une ferveur incomparables et inoubliables! Il est vraiment le plus grand croyant et surtout le plus convaincant du monde, un vrai professeur et nous tous ses eleves dociles et hypnotises de joie!!! (enfin pour moi c'est exactement ca.) Le voyant de cote sur le fauteuilj'observe egalement le tombant de sa robe et du pardessus blanc qu'il a revetu a cause du froid; pas tres pratique une fois assis...son fauteuil est sur une estrade; Mg Ganswein lui prsente ses textes avec un respect immense; un moment, nous voyons jaillir deux gardes en civil de derriere lui qui se precipitent en contrebas!!! le Saint Pere s'arrete de parler quelques secondes puis reprend; nous venons de voir ( enfin, de supposer, car nous ne pouvons nous lever pour voir ce qui se passe en contrebas de la pente d'accs au trone et qui a inquit la scurit ) une des reactions en direct des gardes de sa saintete une "agression supposee du Saint Pere;... la fin de l'audience les eveques devant moi quittent leur chaise et se placent en file devant lui, pour etre recus (c'est a ce moment que les TV arretent la retransmission souvenez vous); certains il parle tres tres longuement! tant sur une estrade il est donc necessaire qu'ils levent la tete pour le saluer; le pretre cote de moi jongle avec ses appareils photo car il a pris ceux de ses amis evques avec pour mission de les photographier au moment de leur rencontre avec le Saint Pre! Je m'apercois que dans la presse du debut de l'audience ou nous avons du nous assoir deux sur une chaise, je me suis finalement assise sur les vestes des eveques!!)les photographes mitraillent a tour de bras; puis on amne d'en face donc tous les fauteuils roulants devant Benoit XVI , qui cette fois reste assis pour les saluer; les fauteuils ensuite sortent par l'arriere , le contact avec les gens qui nous font face de l'autre cote du fauteuil papal commence, Sa Saintete s'est levee et se dirige de son pas ferme vers eux...j'attends la fin que je sais etre proche et prometteuse, le moment ou le Saint Pere passera pres de nous et ou je lui remettrai le book de portraits; mais nous nous questionnons et le bruit court que de notre cote il ne vient pas a pied mais en voiture; je suis sideree, mon tableau de Christ et regard je le vois sur la table par des pretres qui s'arretent longuement devant et moi, "l'auteur"(hem), je suis a 11 metres et pourtant aussi loin qu'au pole Nord...La tristesse monte, l'espoir reste tout de meme; mais je briefe le pretre italien je lui dis (j'ai montre le book des portraits abeaucoup qui l'ont trouve trs beau) "mon pere aidez moi a le lui donner!!" et lui demande d'appeler son ami l'eveque (le plus grand sur la photo); ce qu'il fait! il vient a nous apres avoir rencontr le Saint Pre et alors que l'entrevue continue pour les autres; le pretre lui explique, moi aussi, etc; il prend le book, je dis vite: "je veux le donner moi meme!!!" ayant peur que la aussi tout me soit pris sans meme l'espoir d'une photo (comme d'autres l'auront helas, et bien souvent en offrant de moins beaux travaux..); il se dirige direct vers monseigneur Ganswein et lui donne le book et lui parle! celui ci ouvre, regarde, fait nettement un mouvement admiratif de la tete et surpris demande voir qui et ou je suis ; l'eveque me designe et je fais un signe de la main, (le secrtaire de sa Saintet me voit;juste derriere, Benoit XVI continue ( a 2m de la scene du book) saluer les eveques; "le mien" revient vers moi, il m'annonce que le secretaire lui a dit que sa Sainteet ne recevait rien aujourd'hui (! ) et qu'il fallait.....que j'envoie le book par la poste! Je suis dans un etat disons de choc mais bon, je remercie et je garde le book contre moi pensant le lui tendre dans la voiture tout l'heure; aucun moment je ne concois de repartir a Marseille avec, je les ai apporte et je les donnerai; c'est ce qui se passera mais (et c'est pourquoi j'ai mis tant de temps & taper ce recit) mon coeur est dechire de n'avoir pas eu de photo comme d'autres et mes dessins me manquent , ne sachant meme pas s'ils sont ou non au fond d'un quelconque placard, mais bon, ce n'est que partie remise, le probleme est qu'il faut 3/4 jours pour chaque portrait et que le Christ m'avait pris 3 mois donc je ne puis disposer rapidement d'autres oeuvres a lui offrir! (Gianluca m'assure que je me suis trompe de cote et il me propose de revenir place sur la gauche cette fois).Trente secondes apres que le Secrtaire m'ait fait dire cela, le Saint pere se dirige a gauche et , a pied, salue les gens contre la barriere en face; ils ...lui DONNENT des cadeaux et lui les recoit bien!!!.. nous regardons,je regarde sans voir, et j'entends "s'ils font avancer la jeep, c'est qu'il ne passera pas a pied de notre cote!"; il avance lentement nous le voyons de dos, il arrrive au bout il m'est cache par les gardes et ses proches, c'est donc la que Gianluca me dira qu'il a beni mon Christ ;nous voyons qu'ils font avancer la jeep blanche et un murmure de deception s eleve de notre cote; il monte dans le vehicule et passe a notre hauteur; je peux vous dire qu'il est tres haut dans la jeep et si certains arrivent alors a lui toucher la main en se pressant ce ne fut pas mon cas helas; de plus quand il fut ma hauteur, a 2m , il se passa ce qu'il advint a L'Olympia dans la loge d'Alice Cooper en 2005 lors de ma premiere rencontre avec lui, je fus si impressionnee que je ne me souviens pas d'avoir vu son visage, j'ai un "blanc"; a m'arrive chaque fois!!( lors de ma deuxieme rencontre dans sa loge a Londres tout se passa bien mieux!)
Il prend un enfant a cote de moi dans ses bras l'embrasse et puis s'en va, la jeep redescend c'est fini; alors tous partent, un monsieur chic derriere me dit en englais son admiration pour mon book de portrait et me dit sa comprehension de ce qui vient de m'arriver en precisant que lui aussi s'est heurte au meme probleme! Gianluca je t'en prie pour la prochaine fois assure toi que je suis bien du cote gauche! il ne vient jamais a pied du cote droit (incroyable qu'il y ait une diffrence entre les uns et les autres, c'est triste !) je l'ai verifie sur toutes les photos des audiences depuis et avant sur le site du Vatican; alors j'appelle un des gardes en civil et lui demande s'il veut bien placer mon book a cote du tableau de Christ sur la Table la bas pour que le Saint Pere l'aie de suite, vous ne croyez pas que j'allais le garder tout de meme! il tait pour lui!! (eh non je ne l'enverrai pas par la Poste!) il me dit oui, et je le vois me le prendre, aller la bas et le poser (je suis rassuree, mais c'est un pauvre sentiment dans ce moment)...Le pretre italien revient sur ses pas me saluer et me souhaiter bonne continuation , il est tres gentil! voila , l'essentiel est dit; l'apres midi je me rendis a l'OR pour chercher des photos mais n'en trouvai pas de celles que j'esperais et puis je ne sus qu'apres qu'il en existait montrant Benoit XVI benissant mon dessin!..je compte bien les rechercher lors de mon retour!
DVL

J'arrivai Rome de nuit et ne vis quasiment rien de la ville ( le lendemain non plus car pour la Chapelle Sixtine que j'esprais visiter, la foule se comptait en centaines de personnes pour le moins! je suis donc venue exclusivement pour le Vatican et le Saint Pre ).Gianluca B, mon ami italien,(qui possde des photos le montrant plusieurs fois rencontrant le Saint Pre!),ayant un ami travaillant au Vatican, m'avait obtenu un billet spcial et promis que je pourrai remettre au pape mes travaux directement; en effet je fus plae sur l'esplanade , droite, 6/7m du Saint Pre, pendant les 1h et demie de l'audience, et 1m quelques secondes, quant il passa en jeep (hlas je ne savais pas que du cot droit il ne venait pas pied, alors que ceux du cot gauche ont eu sa visite directe, ont pu remettre leur cadeaux et se faire photographier avec lui; Gianluca m'assure que ce fut une erreur que de m'etre plae droite et m'a rinvite pour bientot ; le probleme est que j'ai tout donn pour le saint Pre et dois recommencer les portraits..).J'avais donc rendez vous avec Gianluca 7h prs de saint Pierre, et je trouvai sans peine la porta Angelica , ou officient les Gardes suisses; les rues taient quasiment dsertes cette heure ci sauf pour de rares soeurs ou passants), il faisait trs froid; le soleil ne s'tait pas lev encore; j'arrivai 6h 30 de peur de rater mon ami; en consultant internet avant mon dpart j'avais mis la main sur un plan prcis du Vatican et savais donc ou se trouvait la Porta Angelica, je me fis dposer en taxi, le Cadre tant trop lourd pour que je vienne pied de mon hotel pourtant proche.Je me dirigeai vers le fond de la Rue Angelica, admirai dans l'aube naissante la porte Angelica orne des armes de Benoit XVI; marcai encore , dcouvris le petit mar?chand de journaux Osservatore Romano , s'installant droite de la place saint Pierre, par 3 degrs et sous les yeux de trs rares passants, des Soeurs, des policiers, des ambulanciers de la croix rouge , et ...moi meme!je m'avanai encore et dcouvris travers la colonnade cet endroit si familier et si lointain pour moi, la Place Saint Pierre! Je m'avanai jusqu' etre en face exactememnt; cela commenait fort: un pauvre hre, sous les yeux blass mais attentifs de la police, criait des prires et invocations, tue tete, debout devant la place; je comprends maintenant pourquoi l'endroit est si svrement gard...
Je revins sur mes pas et vis Gianluca devant le marchand de journaux, je le reconnus de suite (cela est toujours sidrantt de reconnaitre quelqu'un que l'on ne connait que par des photos sur internet!!); il me prsenta ses amis de l'ambulance et je dcouvris qu'en fait il avait amen sa mre qui tait sur un fauteuil roulant! Nous nous dirigeames ensuite vers un petit troquet ouvert tout prs, le seul d'ailleurs, ou se pressaient uniquement des italiens, des policiers, pas un seul touriste; dans une ambiance chaleureuse comme toujours en Italie, Gianluca fut sidr d'apprendre que je n'avais rien mang (je n'avais pris qu'un caf dans ma chambre , et d'ailleurs n'avais pas eu besoin du reveil, veille ds 3h 30 du matin, dans un tat fbrile la pense de voir, et d'approcher un Pape!!!!!)
Il me fit placer ensuite devant une des grilles basses de Saint pierre, en fait j'tais la premire, tout contre la grille; je voyais plus loin un des portiques de scurit; je ne restai pas longtemps seule, arrivaient 5 puis 15 puis 50 puis des centainesd 'autres plerins, qui avec des banderolles, qui des costumes rutilants, des pancartes, toutes les langues arrivaient mes oreilles et je vis quelques personnes proches tenir des sacs ou des tableaux divers, je sais bien que chaque mercredi l'on offre tant d'oeuvres d'art au Saint Pre! Mais j'tais trs fire du mien et avais confiance! Gianluca (il tait 7h 45 ) me dit de ne pas bouger et qu'il allait chercher les tickets ; j'angoissai quand, coinc par la foule et l'heure avanant (on nous dit qu'on ouvrait les grilles 8h 30), je ne le voyai pas revenir! mais non, il revint et par dessus les ttes il me tendit le billet bleu marqu "reparto speziale"; puis je le perdis de vue, il avait amener sa mre dans le fauteuil roulant et se trouverait je le sus plus tard, du cot gauche de l'estrade du Saint Pre (du "bon" cot donc) avec les autres fauteuils roulants)Passaient Des gendarmes au costume sombre, des gardes ,de l'autre cot de la grille;dans des livres superbes, avec beaucoup d'allure, dans le soleil naissant; une voiture de nettoyage faisait des ronds sur la Place...puis "ils" ouvrirent la petite grille; nous nous pressames vers le portique, l'on nous invita placer nos sacs dans la machine au tapis roulant; je passai avec mon grand cadre et mis le book dans son sac, su le tapis; ensuite, le choc! me voici sur la Place, donc en bas droite; je ?cours voyant courir tout le monde; sur la droite, nous remontons la place, cette place sue je connais par coeur maintenant que je suis toutes les crmonies du Saint Pre sur KTO! mon motion est immense! le soeil fait chatoyer des bleus, des ors, des roses! Je suis devant des Gardes, en livre superbe, un geste et je montre le billet; le flot me pousse vers la partie droite, pres du dais, tout en haut! j 'arrive, il y a les appariteurs dj, dans leur costume gris sombre et leur chaine frappe des armes du Vatican! les chaises, grises, sont vides, je suis parmi les 50 premiers fouler le sol de la place et voyant que Gianluca m'aa donc pris un ticket me plaant 6/8 m du fauteil du Saint Pre, mon coeur dborde de surprise, de fiert et d'allgresse! l'appariteur est extremement gentil, courtois, mais ferme; il place les uns et les autres, mais garde 4/5 fauteils vides contre la barrire (lui aussi a des amis plaer!), je suis de toute faon contre la barriere; ) je regarde mieux ce jeune homme et le reconnais; je l'avais remarqu lors des funrailles de Jean paul II, il tait devant droite , parmi les porteurs du catafalque! Je dcouvre ensuite son extreme gentillesse! Plus tard j'apprendrai qu'il travaille....dans les APPARTEMENTS du Saint Pre! oui, il n'y a aucun doute, les directives du Vatican sont donc de traiter avec respect, et amiti tous les plerins! il est loin le couloir backstage Londres (WEMBLEY) ou Paris (OLYMPIA) ou mes pas me menrent jusqu' la loge d'Alice Cooper , munie il est vrai d'un ssame qui me le fit rencontrer personnellement, mais endroits ou je vis la duret avec laquelle taient traits les fans des rock stars qui n'avaint pas ce Pass!!!).Je m'assieds donc et lie connaissance avec les personnes autour dont une truculente italienne habitue des audiences, et plus tard un trs sympathique pretre , qui se montrera trs heureux de causer avec moi en franais, un pretre italien aussi; la foule se presse, le dsordre s'installe la barire aussi car notre gentil appariteur est occup ailleurs, nous voyons d'autres personnes dont une amricaine peu amne qui fait semblant de ne rien comprendre et se colle la barrire devant nous; l'italienne crise de plus en plus, l'ambiance est electrique, on ne veut qu'etre au tout premier rang quand le Saint Pre passera! Derrire moi, un groupe de franais entonne une prire...Des soeurs corennes jouent des coudes sans sourire...(a promet!); l'appariteur revient et dbord explique que de toute faon quand le Pape s'approche les gens s'crasent contre la barrire (il fait le geste), j'en prends note! Les vques s'assoient, devant moi, sur les chaises rouges alignes; devant eux gauche il y aura, sur une chaise part, un cardinal, qui les saluera longuement et je verrai le respect et l'admiration qu'ils leur tmoignent!! Je regarde la bas au pied de Saint Pirre la table d'apparat ou j'ai vu qu'on installait mon Tableau et mon coeur nettement se serre, orphelin; il pressent que le don sera fait sans moi...mais je pense au Saint pre qui va arriver (on ne voit pas le temps passer) et je suis nouveau heureuse! Je me lve et reste debout et mon regard balaie la place noire de monde en contrebas, je suis trs fire d'etre parmis les 40 personnes les plus proches du fauteuil papal alors que 30000 personnes sont sur la place!!! Un goupe chamarr est intall en contrebas , un orchestre qui joue dj en l'honneur du Saint Pre; les banderolles orange, jaunes, blanches sont un rgal pour l'oeil, je suis submerge de joie! j'ai tant suivi cette fete chaque mercredi devant ma tl et maintenant je suis l, au premier rang! Je demande mon italienne (qui peste toujours contre l'amricaine qui nous dpasse et reste contre la barrire) quand le Saint Pre arrivera! elle me dit 10h 30, je soutiens que c'est 10h! puis enfin les Gardes Suisses, au pied de Saint Pierre, arrivent au pas militaire et quatre d'entre eux se postent l, derrire le fauteuil papal, c'est le signal, me dit ma voisine; le pretre italien cot de moi a des angoisses car les appariteurs nous ont prvenus que des que le Saint pre serait l, assis, nous devrions obligatoirement nous asseoir et nul ne pourrait (scurit) rester debout, et lui n'a pas de chaise!
Voici la musique et voici la Voiture, petite, l bas gauche qui sort de l'alle, avec la tache blanc blouissant de Benoit XVI et qui s'avance!!!! 10h 30 pile! je manque borgner ma voisine , qui me le fait remarquer, et je crie: "Le voila! c'est lui!!!", mon motion est son comble! Je suis en train de regarder l'etre le plus clbre au monde, le Gardien de notre Foi! cern par la foule et si petit!La voiture effectue lentement son tour de la place, elle va vraiment partout, pour que tous le voient;et cela me fait drole de la voir d'ici toute petite, alors qu' la TV je la vois plein cran filme par la camra qui la prcde; nous attendons cette promesse de joie, nous L'attendons patiemment; la voiture entame le dernier tournant, et gravit l'esplanade (assez pentue finalement) qui mne au Fauteuil papal; la Tache Blanche grandit, le bras ?lev est l, bnissant gauche droite, je le vois bien maintenant! Il a mis son pardessus blanc cause du froid (personnellement je n'aime pas trop ce vetement moderne, qui l'engonce ); il descend, nous applaudissons tout rompre!!!! Il va vers le fauteuil et l, nous devons nous asseoir; l'amricaine est repousse, n'ayant pas de chaise , et...nous avons piti du pretre italien (qui , ami des vques devant, tient dans ses bras leurs vestes!!!) alors nous nous casons 3 sur nos deux chaises, l'italienne moi, et lui; je suis assise donc moiti sur la chaise avec lui, la tete baisse car le chef des Gardes nous a l'oeil! Quelle aventure!! Le Saint pre dit son message de bienvenue, et ouvre les bras; je reconnais son secrtaire cot de lui; tout cela donc de profil , alors qu' la TV je voyais tout en zoom de face! Benoit XVI est tout en blanc, assez gracile,un peu vout quand meme, et videmment souriant; il lit le texte de son homlie, assis; de la ou il se trouve, et ou nous nous trouvons aussi, nous n'entendons pas la foule nettement; les musiques et les cris parviennent touffs, alors qu' la rtransmission TV ils sont diffuss fort; donc le Saint Pre n'entend pas vraiment nettement de l haut lorsqu'il est assis mais lors de la prsentation des groupes certains jouent ou chantent et il fait arrter l'orateur pour les couter chaque fois et les applaudir!
Ce que je vois aussi et qui n'est pas film lors des audiences TV, c'est donc Sa Raction aux chants (il applaudit et sourit chaque fois, il aura meme un sourire plus marqu quand des groupes d'Allemagne entonneront un chant pour lui et l, ce sourire, si profond et lumineux, vu 7 mtres, oui, il me frappera de son charme puissant! je me surprends dire la cantonade meme si seul le pretre italien cot de moi comprends le franais, "regardez! regardez comme il est heureux!!" ; aussi, il remercie d'une inclinaison de la tete chaque officiant lorsqu'il a fini de citer les groupes;et il lve le bras en l'air aussi en agitant sa main, de face, de cot voire meme en se tournant en arrire pour etre sur de saluer tous les groupes)
je suis son homlie et bien sur en apprcie grandement le contenu! En italien mais a va, je comprends tout! cela m'enchante d'entendre "en vrai" sa voix tant coute par moi semaine prs semaine sur KTO ou CTV! Douce, pose, avec parfois des arres ou des accents d'une force et d'une ferveur incomparableset inoubliables! Il est vraiment le plus grand croyant et surtout le plus convaincant du monde, un vrai professeur et nous tous ses lves dociles et hypnotiss de joie!!! (enfin pour moi c'est exactement a.) Le voyant de cot sur le trone j'observe galement le tombant de sa robe et du pardessus blanc qu'il a revetu cause du froid; pas trs pratique une fois assis...son fauteuil est sur une estrade; Mg Ganswein lui prsente ses textes avec un respect immense; un moment, nous voyons jaillir deux gardes en civil de derrire lui qui se prcipitent en contrebas!!! le Saint Pre s'arrete de parler quelques secondes puis reprend; nous venons de voir ( enfin, de supposer, car nous ne pouvons nous lever pour voir ce qui se passe en contrebas de la pente d'accs au trone et qui a inquit la scurit ) une des ractions en direct des gardes de sa saintet une "agression suppose du Saint Pre;... la fin de l'audience les vques devant moi quittent leur chaise et se placent en file devant lui, pour etre reus (c'est ce moment que les TV arretent la retransmission souvenez vous); certains il parle tres tres longuement! tant sur une estrade il est donc ncessaire qu'ils lvent la tete pour le saluer; le pretre cot de moi jongle avec ses appareils photo car il a pris ceux de ses amis vques avec pour mission de les photographier au moment de leur rencontre avec le Saint Pre! Je m'apercois que dans la presse du dbut de l'audience ou nous avons du nous assoir deux sur une chaise, je me suis finalement assise sur les vestes des vques!!)les photographes mitraillent tour de bras; puis on amne d'en face donc tous les fauteuils roulants devant Benoit XVI , qui cette fois reste assis pour les saluer; les fauteuils ensuite sortent par l'arrire , le contact avec les gens qui nous font face de l'autre cot du trone papal commence, Sa Saintet s'est leve et se dirige de son pas ferme vers eux...j'attends la fin que je sais etre proche et prometteuse, le moment ou le Saint Pre passera pres de nous et ou je lui remettrai le book de portraits; mais nous nous questionnons et le bruit court que de notre cot il ne vient pas pied mais en voiture; je suis sidre, mon tableau de Christ et regard je le vois sur la table par des pretres qui s'arretent longuement devant et moi, l'auteur, je suis 11 mtres et pourtant aussi loin qu'au pole Nord...La tristesse monte, l'espoir reste tout de meme; mais je briefe le pretre italien je lui dis (j'ai montr le book des portraits beaucoup qui l'ont trouv trs beau) "mon pre aidez moi le lui donner!!" et lui demande d'appeler son ami l'vque (le plus grand sur la photo); ce qu'il fait! il vient nous apres avoir rencontr le Saint Pre et alors que l'entrevue continue pour les autres; le pretre lui explique, moi aussi, etc; il prend le book, je dis vite: "je veux le donner moi meme!!!" ayant peur que la aussi tout me soit pris sans meme l'espoir d'une photo (comme d'autres l'auront hlas, et bien souvent en offrant de moins beaux travaux..); il se dirige direct vers monseigneur Ganswein et lui donne le book et lui parle! celui ci ouvre, regarde, fait nettement un mouvement admiratif de la tete et surpris demande voir qui et ou je suis ; l'vque me dsigne et je fais un signe de la main, il me voit;juste derrire, Benoit XVI continue ( 2m de la scne du book) saluer les vques; "le mien" revient vers moi, il m'annonce que le secrtaire lui a dit que sa Saintet ne recevait rien aujourd'hui (! ) et qu'il fallait.....que j'envoie le book par la poste! Je suis dans un tat disons de choc mais bon, je remercie et je garde le book contre moi pensant le lui tendre dans la voiture tout l'heure; aucun moment je ne conois de repartir Marseille avec, je les ai apportset je les donnerai; c'est ce qui se passera mais (et c'est pourquoi j'ai mis tant de temps taper ce rcit) mon coeur est dchir de n'avoir pas eu de photo comme d'autres et mes dessins me manquent , ne sachant meme pas s'ils sont ou non au fond d'un quelconque placard, mais bon, ce n'est que partie remise, le probleme est qu'il faut 3/4 jours pour chaque portrait et que le Christ m'avait pris 3 mois donc je ne puis disposer rapidement d'autres oeuvres lui offrir! (Gianluca m'assure que je me suis tromp de cot et il me propose de revenir plae sur la gauche cette fois).Trente secondes aprs que le Secrtaire m'ait fait dire cela, le Saint pre se dirige gauche et , pied, salue les gens contre la barrire en face; ils ...lui DONNENT des cadeaux et lui les reoit bien!!!.. nous regardons, et j'entends "s'ils font avaner la jeep, c'est qu'il ne passera pas pied de notre cot!"; il avance lentement nous le voyons de dos, il arrrive au bout il m'est cach par les gardes et ses proches, c'est donc l que Gianluca me dira qu'il a bni mon Christ (photo que j'ai demand en vain par mail l'OR mais n'ayant pas le N ils n'ont pas ragi, donc je la chercherai lors de mon retour Rome!), nous voyons qu'ils font avancer la jeep blanche et un murmure de dception slve de notre cot; il monte dans le vhicule et passe notre hauteur; je peux vous dire qu'il est trs haut dans la jeep et si certains arrivent alors lui toucher la main en se pressant ce ne fut pas mon cas hlas; de plus quand il fut ma hauteur, 2m , il se passa ce qu'il advint L'Olympia dans la loge d'Alice Cooper en 2005 lors de ma premire rencontre avec lui, je fus si impressionne que je ne me souviens pas d'avoir vu son visage, j'ai un "blanc"; a m'arrive chaque fois!!( lors de ma deuxieme rencontre dans sa loge Londres tout se passa bien mieux!)
Il prend un enfant cot de moi dans ses bras l'embrasse et puis s'en va, la jeep redescend c'est fini; alors tous partent, un monsieur chic derriere me dit en englais son admiration pour mon book de portrait et me dit sa comprhension de ce qui vient de m'arriver en prcisant que lui aussi s'est heurt au meme probleme! Gianluca je t'en prie pour la prochaine fois assure toi que je suis bien du cot gauche! il ne vient jamais pied du cot droit (incroyable qu'il y ait une diffrence entre les uns et les autres, c'est triste !) je l'ai vrifi sur toutes les photos des audiences depuis et avant sur le site du Vatican; alors j'appelle un des gardes en civil et lui demande s'il veut bien placer mon book cot du tableau de Christ sur la Table la bas pour que le Saint Pre l'aie de suite! (eh non je ne l'enverrai pas par la Poste!) il me dit oui, et je le vois me le prendre, aller la bas et le poser (je suis rassure, mais c'est un pauvre sentiment dans ce moment)...Le pretre italien revient sur ses pas me saluer et me souhaiter bonne continuation , il est tres gentil! voila , l'essentiel est dit; l'apres midi je me rendis l'OR pour chercher des photos mais n'en trouvai pas de celles que j'esprais et puis je ne sus qu'aprs qu'il en existait montrant Benoit XVI bnissant mon dessin!..je compte bien les rechercher lors de mon retour!
DVL

[Modificato da pulcherbenedictus 27/04/2006 22.55]

pulcherbenedictus
00Thursday, April 27, 2006 1:46 PM
dernier message
ai je vois plein d'erreurs ds le texte apres copier cller, je suis dsole! je n'ai pas acces dans le forum a la correction et donc vous impose les fautes, pardonnez moi!
Danielle Vergne-luciani
sylvie.france
00Thursday, April 27, 2006 4:47 PM

[Modificato da sylvie.france 27/04/2006 17.09]

sylvie.france
00Thursday, April 27, 2006 5:08 PM
correction

On peut rectifier un message, dans les 24 h
MAIS il faut absolument faire "login" ,avant,
puis "edit"

Ce récit est fantastique ; je m'y vois.
Ce n'est pas de chance, pour tes douleurs (as-tu essayé l'acupuncture ? ça marche des fois ...)

En ce moment il y a plus de 50 000 personnes, aux dernières audiences .
Dans quelques temps ce sera moins bondé, et plus facile de l'approcher.

Comme toi, je suis frustrée , même sur "Telepace", de ne pas voir ses réactions lors de la présentation des groupes
et surtout la fin de l'audience ; c'est toujours là qu'il se passe plein de choses.
On ne les voit qu'à travers les photos de yahoo et O.R. !!!!
Il essaie les chapeaux, il bénit les cadeaux, il embrasse les enfants, comme hier la fillette ........
et nous , si on voit son arrivée en entier, par contre, le départ, rien !!!!

Ton Ami qui travaille au Vatican ne peut être qu'une personne douce, gentille et intelligente . As-tu vu le "passeur de bébés" ? il est adorable ; comment ne pas l'être dans un tel endroit .....

Questa è la versione 'lo-fi' del Forum Per visualizzare la versione completa click here
Tutti gli orari sono GMT+01:00. Adesso sono le 5:21 PM.
Copyright © 2000-2020 FFZ srl - www.freeforumzone.com