Documents divers

Full Version   Print   Search   Utenti   Join     Share : FaceboolTwitter
beatrice.France
00Friday, December 2, 2005 3:47 PM



beatrice.France
00Friday, December 2, 2005 3:50 PM
Au pays de notre Pape (1)
En feuillettant avec nostalgie mes albums photos de l'été dernier, j'ai retrouvé (enfin... je ne les avais vraiment pas oubliés!) ces "emplettes" (comme dit Paparatzifan!) faites au pays de Joseph Ratzinger.
J'avais déjà mis en ligne quelques photos sur une rubrique dédiée de ce forum, et là, je commence à scanner les images et brochures achetées là-bas.
Pour commencer, Marktl, le village natal, petit pays de la Bavière profonde, encore très rural, pas très loin de la frontière autrichienne.
Il y a un petit musée, avec des souvenirs émouvants de l'enfant et du cardinal. Et dans la petite église du village, j'ai trouvé cette brochure ... en allemand, malheureusement, ce qui fait que nous allons encore avoir recours aux services d'un(e) traducteur(trice) bénévole. Rien ne presse, évidemment!!!


Billet d'entrée pour le musée


Image souvenir vendue pour un prix très modique par le bistrot: personne, là-bas, ne cherche à faire de l'exploitation commerciale




La brochure...

Il y aura une suite, mais je ne peux pas tout mettre aujourd'hui, j'ai peur de faire exploser le serveur!!!

[Modificato da beatrice.France 02/12/2005 15.50]

sylvie.france
00Wednesday, December 7, 2005 1:38 AM
portrait mosaïque
mexicosiemprefiel.com/index.php
OCTAVA DIES espagnol du 27 11 2005






sylvie.france
00Sunday, December 11, 2005 12:29 AM
LES COULEURS LITURGIQUES
Trouvé sur le forum catholique cet intéressant document :

docs.leforumcatholique.org/src/DOCUFCNUM11.html

LES DOCUMENTS DU FORUM CATHOLIQUE - JUIN 2003 - NUMERO 11


--------------------------------------------------------------------------------
LES COULEURS LITURGIQUES
Nous publions ici un extrait de l'excellent livre du RP Eugène VANDEUR, Docteur en Théologie "La Sainte Messe Notes sur sa Liturgie" (Abbaye de Maredsous - Belgique - 1937). pp. 57 et s.
------------------------

A l'origine, l'Eglise ne détermina pas pour ses ornements des couleurs spéciales. Il en est encore ainsi dans l'Eglise orientale. Ce n'est que vers la fin du XII° siècle qu'émanèrent de l'autorité ecclésiastique certaines prescriptions à ce sujet ; sans doute elles ont eu pour causes les tendances de ce siècle à symboliser.

Les couleurs reconnues par la liturgie romaine et prescrites par saint Pie V, sont :

le blanc, le rouge, le vert, le violet et le noir (Missale romanum, Rubr. gen. c.18 : De coloribus paramentorum ).

La signification symbolique que ces couleurs reçoivent dans l'Ecriture sainte a déterminé aussi les circonstances dans lesquelles nos rubriques les prescrivent.

Le blanc signfie la joie, l'innocence, la gloire angélique, le triomphe des saints, la dignité et la victoire du Rédempteur. Cette couleur est affectée dans l'Eglise romaine aux fêtes de Notre-Seigneur Jésus-Christ, comme Noël, l'Epiphanie, Pâques, l'Ascension, la Fête-Dieu, la fête du Sacré-Coeur ;
aux fêtes de la Sainte Vierge, de la Toussaint, à celles des Pontifes, Docteurs, Confesseurs, Vierges, et en général de tous les saints et saintes qui ne furent pas martyrs.

Le rouge symbolise, par son éclat de feu et par sa couleur, le sang ; il est affecté aux fêtes du Saint-Esprit, de la Croix, de la Passion, des Martyrs, y compris celles des Apôtres.

Le vert, cette teinte du printemps, est le symbole de l'espérance ; on l'emploie durant le Temps qui signifie dans la mystique liturgique, le pèlerinage vers le ciel , c'est-à-dire le Temps après l'Epiphanie et la Pentecôte.

Le violet, dont les reflets chatoyants et sombres saturent les yeux, était regardé dans l'antiquité comme la couleur, significative de la royauté, de la puissance, des hautes dignités, de la richesse. L'Eglise a transposé plutôt que renversé ce symbolisme, en l'appliquant à la pénitence, à la prière, dans l'affliction, à l'humiliation ; n'est-ce pas là en effet ce qui nous enrichit et nous élève ?
Elle emploie cette couleur durant l'Avent, la Septuagésime, le Carême, ainsi qu'aux Quatre-Temps, Vigiles, Rogations, dans les trois solennelles bénédictions liturgiques de l'année, celles des cierges, des cendres et des rameaux (Collat. Brug. t. XVI, p.519. Etude sur le violet).

Le noir symbolise la puissance qui s'élève contre Dieu, l'action de Satan et ses victoires ; on l'emploie le Vendredi-saint et dans l'Office des défunts. Cet ange déchu n'est-il pas l'auteur de notre mort ? Et n'a-t-il pas fallu celle du Christ pour triompher de celle-ci ?

Dans quelques églises, plus riches, on introduit le rose deux fois l'an :
au troisième dimanche de l'Avent, Gaudete, et au quatrième du carême, Laetare.
L'origine de cet usage liturgique est qu'au dimanche Laetare le pape bénissait la rose qu'il envoyait à l'un ou à l'autre des princes chrétiens.
Cette couleur fut ensuite employée au dimanche Gaudete qui offre certaines analogies liturgiques avec celui de Laetare.

Telles sont les couleurs des ornements dans l'Eglise romaine ; elle n'en admet point d'autres.
La sacrée Congrégation des rites a réprouvé l'usage des ornements à toutes couleurs dans lesquelles on ne peut distinguer la prédominance ; elle a défendu de même la couleur jaune ou bleue.

On tolère le drap d'or qui, selon l'usage suivi à Rome, peut servir pour le blanc., le rouge, le vert.

Le drap d'argent peut servir pour le blanc. Notons que ce n'est point la croix d'une chasuble, ou les bandes d'une tunique qui déterminent leur couleur ; c'est le fond de l'ornement.

Remarquons enfin que ce qui a été dit des couleurs liturgiques ne concerne pas seulement les vêtements sacerdotaux, mais tout ornement servant au culte, comme : l'antipendium ou tenture habillant le devant de l'autel, le conopole ou voile du tabernacle, etc.

--------------------------------------------------------------------------------
sylvie.france
00Wednesday, December 14, 2005 2:51 AM
SON Thème astral
On y croit, on n'y croit pas,
mais au moins c'est amusant, original, et bien expliqué.
Superbe thème où l'on trouve ce que l'on veut, si on l'interprète à sa propre façon.

A lire en entier
quelques extraits, qui m'ont plu :

www.astrotheme.fr/portraits/V63X33XAE944.htm

Thème astral, carte du ciel et planètes pour
Joseph PAPE BENOIT XVI (Cardinal RATZINGER),
né le 16 avril 1927 à 04h15 à Marktl (Allemagne)

Soleil en 25°09 Bélier, AS en 19°12 Poissons,
Lune en 14°02 Balance, MC en 25°18 Sagittaire

"Avec les Gémeaux en signe dominant, une facette de vous-même est fatalement vive, curieuse, mobile, habile et souple : vous donnez souvent le tournis à votre entourage qui peut vous reprocher ce côté un peu dilettante et superficiel, indiscret et un peu insensible car trop mental.

Mais votre curiosité naturelle – une belle qualité - et votre humour rapide vous permettent de démontrer à qui veut l'entendre combien vous méritez d'être fréquenté, et qu'en fait, votre instabilité apparente cache un appétit de la vie – surtout mental – qui recèle un charme du tonnerre !"

"Avec une maison 1 dominante, votre magnétisme est très fort, votre individualité et votre volonté sont souvent hors normes. Vous êtes, pour ce critère et donc à relativiser avec les autres textes de votre portrait, quelqu'un de décidé, de volontaire et d'affirmé.

Il y a des chances que vous ne passiez pas inaperçu dans une foule, une réunion : une maison 1 valorisée laisse supposer que vous êtes un être charismatique avec une énergie vitale supérieure à la moyenne, surtout lorsque le Soleil est présent parmi les planètes qui valorisent ce secteur."

Sa sensibilité:

Vous êtes sensible Joseph à la beauté des choses et vos réactions émotionnelles sont souvent d'ordre esthétique car vous recherchez, jusque dans les apparences, l'équilibre et l'harmonie si nécessaires à votre bien-être.

Vous identifiant avec une grande facilité aux uns et aux autres, vous êtes doué pour mettre en valeur ce qu'il y a de meilleur en eux et résoudre avec tact et diplomatie leurs problèmes.

Mais, pesant toujours le pour et le contre et essayant de dire ou faire ce qui plait à vos interlocuteurs, vous risquez de développer une trop grande dépendance aux autres tant vous souhaitez leur approbation.

Cette indécision constante peut être difficile à vivre autant pour vous-même que pour votre entourage car elle vous pousse plus à la contemplation qu'à la création et vous êtes souvent tenté de remettre à plus tard ce que vous avez à faire, à moins que vous ne préfériez user de votre charme pour que l'on se décide à faire le travail à votre place. Mais tant que règne l'harmonie... n'est-ce pas l'essentiel ?

Vous êtes dépendant pour une large part de vos relations avec les autres et généralement, Joseph, vous pouvez vous livrer vraiment qu'avec des personnes qui vous sont proches. "


Son intellect et sa vie relationnelle:

Votre pensée Joseph fonctionne sur un mode plutôt instinctif et intuitif. Vous "ressentez" peut-être plus que vous ne comprenez, comme si votre raisonnement n'intervenait pas vraiment. Votre grande réceptivité et votre empathie naturelle vous rendent compréhensif, sympathique, chaleureux et bienveillant même si vous paraissez parfois quelque peu négligent, voire même insouciant.

Facilement timide et anxieux, vous préférez vous effacer et vous isoler dans un lieu calme pour laisser libre cours à votre inspiration plutôt que de vous imposer. Bien que doté d'une vive imagination vous aurez parfois du mal à émerger du flot de vos pensées mystiques et irrationnelles et pourrez vous montrer encore plus inquiet et impressionnable.

Apprenez donc à cultiver l'esprit logique et rationnel ainsi que la volonté, vous y gagnerez en confiance en soi et en créativité, vous verrez...


Sa volonté et ses motivations profondes

Tout d'une pièce, votre énergie naturelle vous pousse fréquemment à désirer avoir la première place partout où vous arrivez, et sans l'étrange sympathie qui émane de votre personne, certains pourraient parfois vous trouver arrogant.

Foncer tête en avant n'a évidemment pas que des avantages. A force de courage et de mouvement, vous pouvez aussi vous cogner et brutalement... douter.

Du coup, tout votre courage, votre droiture, votre enthousiasme et votre franchise peuvent se muer en une certaine agressivité, une révolte et une vulnérabilité que personne n'aurait soupçonnée avant.

Dieu merci, votre côté instinctif et batailleur mais aussi votre énergie particulièrement abondante ne vous laisseront pas sans ressource longtemps et le feu sacré qui coule dans vos veines vous remettra sur selle pour de nouvelles cavalcades à la conquête de buts aussi ambitieux ou glorieux que risqués.

Né avec la marque de ce signe, vous êtes courageux, franc, enthousiaste, dynamique, très rapide, extraverti, direct, démonstratif, chaleureux, impulsif, aventureux, intrépide, guerrier, possédez un grand esprit de compétition, mais vous pouvez aussi parfois être naïf, dominateur, égocentrique, impatient, imprudent, inconscient, gaffeur, infantile, colérique, téméraire ou primaire.
sylvie.france
00Thursday, December 15, 2005 8:22 PM
La Bible Le vrai, le faux
A LIRE !!!!!

Articles passionnants et très bien faits.
Pour ma part, je suis sûre qu'il y a eu des "arrangements" ; mais qu'on ne saura jamais démêler le vrai du faux ; déjà pour le Saint Suaire ce n'est pas évident ; alors la Bible ....

Sylvie
_______________________________


www.lexpress.fr/info/societe/dossier/religions/dossier.asp?id...

www.lexpress.fr/info/societe/dossier/religions/dossier.asp?id...

www.lexpress.fr/info/societe/dossier/religions/dossier.asp?id...

www.lexpress.fr/info/societe/dossier/religions/dossier.asp?id...

L'Express du 15/12/2005
La Bible
Le vrai, le faux

par Claire Chartier

Depuis plus de deux mille ans, le Livre des livres enflamme les passions et les imaginations. Quelle est l'origine de cette profusion de textes, comment ont-ils été écrits? Quelle est la part de l'Histoire, de la révélation, des mythes? Les travaux des chercheurs apportent un nouvel éclairage sur l'une des pièces maîtresses de la civilisation occidentale. De la Torah aux Evangiles, voyage au cœur des Ecritures
sylvie.france
00Sunday, December 18, 2005 3:07 AM
ITALIE .....
www.linternaute.com/voyage/italie/
[SM=g27811] tout sur le beau pays de notre Pape chéri
sylvie.france
00Sunday, December 25, 2005 6:47 PM
beaux vêtements pontificaux
www.chretiente.net/breve.php3?id_breve=1230

Benoît XVI relance la mode des beaux vêtements pontificaux !
23 décembre 2005

Benoît XVI semble attacher une certaine attention à son apparence vestimentaire.

Mercredi, à quelques jours de Noël, le souverain pontife arborait un chapeau rouge bordée de fourrure blanche quand il a traversé en voiture la place Saint-Pierre de Rome pour son audience générale hebdomadaire. Ce couvre-chef n’était pas sans évoquer le bonnet du père Noël.

Au début du mois, il avait également attiré l’attention en revêtant une cape de velours rouge décorée d’hermine pour l’hommage à la statue de la Vierge sur la Place d’Espagne, qui marque le début de la saison de Noël à Rome.

Ces tenues ont quasiment fait de Benoît XVI une célébrité de la mode, d’autant plus qu’elles tranchent avec celles que portait son prédécesseur, Jean Paul II. Ce dernier, la plupart du temps, se contentait d’une simple soutane blanche.

Le chapeau rouge que portait Benoît XVI mercredi s’appelle un "camauro" en italien. Coiffe prisée des souverains pontifes au XVIIe siècle, elle a été plus récemment portée par le pape Jean XXIII, qui avait été enterré avec un camauro en 1963.

La cape de velours rouge, une "mozzetta", fait aussi partie des habits officiels du pape, mais elle a été portée pour la dernière fois par le successeur de Jean XXIII, Paul VI, dans les années 1970.


Marjorie Weeke, une ancienne responsable de la communication au Vatican, se souvient que Joseph Cardinal Ratzinger se rendait quotidiennement à pied de sa résidence située à proximité du Saint-Siège jusqu’à son bureau, en portant un simple béret et un pardessus noirs, et un porte-documents en cuir usagé.

"Il a probablement revêtu la cape parce qu’elle était dans le placard du pape et qu’elle lui tiendra chaud les soirs d’hiver", a-t-elle expliqué au sujet de la "mozzetta".


La crainte du froid semble être le facteur décisif dans les choix vestimentaires du pape. Cela expliquerait d’ailleurs le chapeau rouge qu’il portait mercredi alors qu’il circulait dans une Jeep sans toit, ainsi que le pardessus blanc qu’il a choisi récemment lors d’une visite dans une paroisse romaine.


sylvie.france
00Wednesday, January 11, 2006 12:38 AM
nos Amis de ZENIT
Nous avons besoin de vous pour faire connaître Zenit !

Vous êtes nos meilleurs ambassadeurs auprès de ceux qui ne connaissent pas notre service d'information.
Profitez de cette campagne 2005-2006 pour abonner vos amis car un système d'abonnement « à l'essai » leur est proposé.

Nous vous proposons un objectif peu contraignant mais si important pour diffuser la parole de l'Eglise :
trouver trois personnes dans votre entourage, susceptibles d'être intéressées par un abonnement à Zenit !
Nous vous rappelons que l'abonnement pour une utilisation à des fins personnelles est gratuit.

Pour offrir un abonnement, cliquer sur : www.zenit.org/french/cadeau.html



Un grand merci à tous ceux qui se sont déjà profondément investis dans cette campagne !

---------------------------

N'hésitez pas à vous abonner, si ce n'est déjà fait, et à visiter leur site .

Sylvie

Mes meilleurs voeux à toute l'équipe qui fait un travail remarquable. [SM=x40800]
Beaucoup de bébés abonnements pour 2006
[SM=x40794]
@Nessuna@
00Wednesday, January 11, 2006 3:42 AM
Ordre de Malta - L'Engagement Spirituel
www.orderofmalta.org/spiritualita.asp?idlingua=3
sylvie.france
00Wednesday, January 11, 2006 6:53 PM
l’Ordre de Malte
ordredemaltefrance.org/actualites/habemus-papam-joseph_ratzinger-benoit_...

« L’Eglise catholique vient de recevoir un nouveau Pasteur, le Pape Benoît XVI. Nous nous réjouissons et nous rendons grâce : Dieu n’abandonne pas son Eglise ! » (Extrait de la déclaration de Mgr Jean-Pierre Ricard, archevêque de Bordeaux, Président de la Conférences des évêques de France, le 19 avril 2005).
SAE Fra’ Andrew Bertie, 78ème Prince et Grand Maître de l’Ordre a présenté au Souverain Pontife ses félicitations filiales et respectueuses et l’a assuré de l’engagement de l’Ordre au service des valeurs de l’Evangile et de l’Eglise.

Le Pape Benoît XVI est Bailli Grand Croix de l’Ordre de Malte. Il est ainsi, dans la lignée des papes qui ont marqué l’histoire de l’Eglise, tels que le Cardinal de Médicis, Jean XXIII et Paul VI.

------------------

et
encyclopedie.izynews.be/fr/lexw.aspx?doc=Beno%c3%aet_XVI

Autres activités :
Benoît XVI est Bailli Grand Croix de l’Ordre de Malte .

------------------

ordredemaltefrance.org/boutique.php#B


12 euros, superbement illustré et très complet ; un régal ....
Sylvie

[Modificato da sylvie.france 11/01/2006 19.05]

sylvie.france
00Thursday, March 9, 2006 1:24 AM
09 MARS 2005
photos :
www.catholicpressphoto.com/servizi/09-03-2005-benedizione/def...




Pope John Paul II makes a brief appearance at his Policlinico Gemelli hospital
window in Rome 09 March 2005.
The pope, who looked alert and in reasonably good form, remained
at the window for around two minutes, repeatedly blessing the crowd
under his 10th floor window at Gemelli hospital, where he was hospitalised
on February 24 with breathing problems

A wooden statue of the Christ is displayed 09 March 2005 in front of
the Gemelli polyclinic in Rome, where Pope John Paul II has been hospitalised.
John Paul II, who will be 85 years old in May, was hospitalized on
February 24 for the second time in a month and the Vatican said in its latest
health update 07 March that his rehabilitation and speech therapy continued to go well

Children from a primary school in Legnano (Milan) performs 09 March 2005
in front of the Gemelli polyclinic in Rome, where Pope John Paul II has been hospitalised.
John Paul II, who will be 85 years old in May, was hospitalized on February 24
for the second time in a month and the Vatican said in its latest health update
07 March that his rehabilitation and speech therapy continued to go well.

pulcherbenedictus
00Thursday, March 9, 2006 6:20 AM
SUPERBE message et geniale info! j'ai tout imprimé, merci!
Danielle VL
sylvie.france
00Wednesday, May 24, 2006 8:25 PM
Walter Veltro­ni
challengestempsreel.nouvelobs.com/international/chall_23016_INTERNATIO...

Rome, l’unique reflet de ses bons sentiments
par Marcelle Padovani

En Italie, le maire de Rome a toutes les chances d'être réélu le 28 mai.

Challenges.fr | 25.05.2006


A 51 ans, il est resté un enfant prodige.
Tout lui réussit.
Il est l’incarnation de cette au­tre Italie. Celle qui marche.

Elu en mai 2001, le voici candidat à sa propre succession aux municipales.
Sans trop d’angoisse : Walter Veltro­ni, maire de la Ville éternelle, bénéficie d’un tel consensus – 70 % d’opinions favorables – qu’il devrait être réélu dès le premier tour qui se déroule le 28 mai.
Un miracle par les temps qui courent…

Ce « Romano de Roma », Romain de souche, a chamboulé sa ville. Mais il a surtout imposé un style, le buonismo (l’être bon) , qui a fait des ravages dans les cœurs des 2,7 millions de Romains.
L’univers veltronien, un peu magique, un peu enfantin, confiant dans la bonté de la nature humaine, a imprégné tous les habitants de la capitale.
Cette ville impitoyable, qui vit au milieu des ruines, a appris à devenir plus solidaire et affectueuse.
A l’image de son édile, qui fait éclairer le Colisée à chaque fois qu’un condamné à mort est gracié dans le monde. Veltroni a placardé sur la façade du Capitole les photos des journalistes Florence Aubenas et Giuliana Sgrena, quand elles étaient détenues en Irak.
Les Romains applaudissent, comme lorsqu’il emmène les écoliers en Afri­que ou au camp d’Auschwitz.
Rome la provinciale, Rome l’endormie, est aussi devenue une capitale culturelle. Avec son auditorium signé Renzo Piano. Avec sa Casa del Jazz et sa Casa del Cinema.
Avec ses nuits blanches où les musées sont gratuits et les parcs résonnent d’orchestres jusqu’à 7 heures du matin. Avec ses festivals aussi : celui de la littérature, celui de la philosophie et celui du cinéma, qui sera inauguré en octobre avec un jury populaire.
Ce choix culturel paie.
Les touristes prennent Ro­me d’assaut – 22 % de touristes supplémentaires en cinq ans – alors qu’ils boudent le reste de l’Italie (- 1,8 %).
La croissance de la ville s’élève à 4,7 % en 2005, quand elle atteint péniblement 0,2 % pour le pays. Elle est, après Londres, la capitale d’Europe enregistrant le taux de chômage le plus bas (moins de 5 %).
Le veltronisme sanctifie une évidence : les biens immatériels sont une source de revenus.

Walter Veltroni est entré en politique dès l’âge de 14 ans, droit dans les Jeunesses communistes.

Elu conseiller municipal à 21 ans, député à 32, il deviendra directeur de L’Unità , journal communiste, puis vice-président du Conseil et ministre de la Culture du gouvernement Prodi en 1996.
Suivra un passage comme secrétaire du PDS (ex-PC), avant de revenir à la gestion municipale, son premier amour :
« C’est là que je me reconnais le mieux »

… Et c’est là qu’il exerce le mieux son buonismo .


sylvie.france
00Thursday, June 1, 2006 8:29 PM
Bravo Monsieur Veltroni et bon rétablissement ;-)


L'actuel maire de Rome, Walter Veltroni, vote à l'hôpital Gemelli le 28 mai 2006 (Photo HO/AFP)



www.lefigaro.fr/international/20060530.FIG000000157_walter_veltroni_reelu_triomphalement_a_r...


Walter Veltroni réélu triomphalement à Rome
R. H.
30 mai 2006, (Rubrique International)

Le maire de la ville éternelle apparaît comme le futur leader du centre-gauche italien



EN PYJAMA bleu ciel, les traits tirés, mais un sourire de star aux lèvres, Walter Veltroni glisse son bulletin dans l'urne, sous les flashs des photographes. Pour la circonstance, un bureau de vote a été improvisé dans une salle d'hôpital. Cinq jours auparavant, le maire de Rome, âgé de 51 ans, avait dû interrompre sa campagne, victime de coliques néphrétiques. L'hospitalisation n'a pas entamé son score. Elu maire de Rome en 2001 avec 56% des voix, le voici réélu dès le premier tour avec 57% des suffrages ! Loin devant son challenger, le candidat d'Alliance nationale Gianni Alemanno.

A son meeting de clôture vendredi dernier, Veltroni s'était fait représenter par sa femme, la discrète Flavia. Et par une cassette vidéo le montrant sur son lit d'hôpital. Roberto Benigni, venu lui témoigner son soutien, l'a raillé gentiment : «Sa maladie, ne la prenez pas trop au sérieux ! C'est un truc de politicien. Uniquement pour vous émouvoir. D'ailleurs Alemanno pense à en faire autant. Il s'est même trouvé une hernie !»

Candidature pour les Jeux olympiques de 2016

Si la campagne est restée sereine et même courtoise, tout a séparé Veltroni de son challenger. Veltroni soigne son image. Omniprésent, incontournable, entouré d'une grande aura médiatique, adulé des artistes et du monde de la culture, ce laïc qui ménage le Vatican tout en cultivant sa différence a fait une carrière politique fulgurante. Député communiste à 32 ans, préférant Bill Clinton à Karl Marx, il a été vice-président du Conseil et ministre de la Culture à 41 ans, dans le premier gouvernement de Romano Prodi. Adversaire de Massimo D'Alema au sein des démocrates de gauche (ex-PCI), il aspire à devenir un futur président du Conseil.

Sous son administration, la Ville éternelle s'est profondément transformée et embellie. De grands ensembles comme l'Auditorium ou la foire de Rome ont été achevés. La cité s'est affirmée comme le second pôle industriel, et la première destination touristique d'Italie. Elle a connu une croissance de 6,7% (contre 1,4% dans le reste du pays) et un taux de chômage inférieur à la moyenne nationale (7,7%). Selon le centre d'études sociologiques Censis, 66% des Romains sont confiants dans l'avenir de leur ville.

De grands évènements se sont déroulés à Rome sans incidents. A commencer par l'ultime hommage à Jean Paul II qui a réuni les leaders de la terre entière et des millions de fidèles en avril 2005. Enfin le schéma directeur de cette capitale treize fois plus étendue que Paris, mais ne comptant que 2,3 millions d'électeurs, a été adopté en avril, après des années de débats. Il servira de trame pour préparer la candidature romaine aux Jeux olympiques de 2016.

Restent des points noirs, un trafic sans cesse congestionné, des transports publics insuffisants et 5 500 km de rues en mauvais état. Du pain bénit pour Gianni Alemanno. Feu follet toujours en mouvement, orateur hors pair et excellent tribun politique, il a défendu sans succès les valeurs traditionnelles de la chrétienté et le rôle régulateur de l'Etat dans l'économie de marché.

Veltroni, lui, s'est habilement effacé devant ses administrés, leur abandonnant son écharpe de maire et leur donnant la parole sur ses panneaux électoraux. C'est cependant en matière éthique et culturelle que les deux projets étaient les plus éloignés. Alemanno avait défendu la «romanité».

Veltroni avait plutôt joué la solidarité avec l'Afrique. Le maire sortant s'était même permis d'inaugurer un monument sorti tout droit d'un tableau d'Edward Hooper, style «pompe à essence du MidWest», construit à grand frais pour enchâsser l'Ara Pacis, petit autel de paix de la Rome impériale, en plein centre-ville. Gianni Alemanno, s'il avait été élu, l'aurait fait démonter... Raté : Rome conservera sa modernité.


sylvie.france
00Thursday, June 1, 2006 8:43 PM
Walter Veltroni, le bonheur d'être romain

www.lemonde.fr/web/article/0,1-0@2-727571,36-758903,0.html

Portrait

LE MONDE | 06.04.06 | 15h18 • Mis à jour le 06.04.06 | 15h18

Au moins une fois par jour, il sort sur l'étroit balcon de son bureau pour promener son regard sur le Forum en contrebas. "Cela ramène à la relativité des choses", sourit Walter Veltroni, en contemplant depuis le Capitole, siège de la municipalité qu'il dirige depuis cinq ans, les majestueux vestiges de la Rome antique. La Ville éternelle et ses vingt-cinq siècles de civilisation poussent à la modestie. C'est pourtant avec une fierté non dissimulée que monsieur le maire affiche son bilan, avant de demander, fin mai, un second mandat aux Romains.

Selon le rapport 2006 du Censis, un institut de recherches socio-économiques, la capitale italienne affiche une santé insolente dans un pays en crise. "Ce n'est plus la ville des ministères qui vivait un élégant déclin", triomphe Walter Veltroni, en énumérant les statistiques positives.

Rome a connu depuis 2001 une croissance de 6,7 % alors que le produit intérieur brut (PIB) du pays a végété à + 1,4 %. Elle est, après Londres, la capitale européenne avec le plus bas taux de chômage.
L'emploi y a augmenté en cinq ans de 13,7 % (4,6 % en Italie). Les touristes, que le Bel Paese a de plus en plus de mal à attirer, convergent en masse vers Rome (+ 22,8 % par rapport à 2001 contre - 1,8 % au niveau national). L'ensemble des indicateurs sont au vert.
Alors, Rome, un modèle à suivre au moment où l'on débat du "déclin italien" ? "C'est la démonstration qu'il est possible de retrouver la croissance, à condition d'en avoir la volonté", estime le maire.

A quelques jours des élections législatives italiennes, Walter Veltroni a demandé aux deux têtes de liste de s'engager en faveur d'un statut spécial pour sa ville : "Rome a un PIB supérieur à celui de la Hongrie ou de la République tchèque, mais pas plus de pouvoirs qu'un village de 300 habitants", se plaint-il.
Dans sa lettre aux futurs responsables du pays, il a écrit : "Une capitale moderne et européenne est une priorité, non seulement pour Rome, mais pour la nation entière." Ce plaidoyer pour sa commune a été l'une de ses rares ingérences dans la campagne électorale nationale.

L'homme évite les plateaux de télévision, se tient en retrait sous prétexte qu'il est "le maire de tous".

Walter Veltroni demeure pourtant l'une des principales figures de l'opposition ; incontestablement le plus populaire des dirigeants du parti des Démocrates de gauche (DS) dont il a été le secrétaire national.
Alter ego de Romano Prodi lors de la formation de la coalition de L'Olivier en 1996, il aurait pu, cette fois, lui disputer le leadership de l'opposition, fort de ses succès à Rome.

A 51 ans, cet ancien vice-président du conseil et ministre de la culture très apprécié fait partie des espoirs de la gauche.

Pourtant, il a renoncé d'avance à un destin national, répétant dans l'incrédulité générale que, après un éventuel second mandat à la mairie, son avenir sera en Afrique, pour une cause humanitaire.
"Je ne pense pas faire le métier de la politique toute ma vie, nous confirme-t-il. J'ai envie d'une autre expérience."

Marié et père de deux adolescentes de 12 et 15 ans, Walter Veltroni a déjà montré sa détermination en renonçant à tous ses mandats nationaux pour se présenter à la mairie en 2001.

"Ce travail de maire est dur, je le fais de 8 heures du matin à minuit, sept jours sur sept, dit-il.
Mais c'est le plus beau travail que j'aie fait de toute ma vie, l'expérience la plus émouvante, rien ne m'a jamais procuré autant de satisfaction, d'intensité, de chaleur humaine."


Beaucoup croyaient que Rome lui serait un tremplin pour rebondir sur la scène politique : "Je ne suis pas un homme qui vit pour le pouvoir, insiste-t-il. Le pouvoir n'est qu'un moyen pour faire des choses."

L'intellectuel brillant, journaliste, écrivain, habitué à fréquenter les artistes et les salons, a découvert le travail de terrain.
Il se plaît dans la proximité avec les Romains, "des gens sympathiques, travailleurs et réfléchis".

Sous son impulsion, Rome a rajeuni, embelli. La ville a investi dans la culture en multipliant les équipements et les événements. Elle a misé sur le tourisme culturel.

Naguère provinciale et frileuse, elle s'ouvre progressivement à l'art contemporain et à la grande architecture.
"Je suis fou de Rome", lance-t-il parfois, comme une explication à son investissement personnel. Cette ville est la sienne.

Il y est né, il en a été conseiller municipal à l'âge de 20 ans : "J'arrivais en cyclomoteur au Capitole, les vigiles ne voulaient pas me laisser entrer." Il a conservé ses émois de jeunesse pour la Villa Borghese : "C'est le plus grand parc culturel du monde, un lieu avec une âme. S'y promener au printemps, en fin d'après-midi, est un résumé de la vie."

Ce qu'il aime le plus dans sa fonction, c'est le volet social. "Nous veillons à ce que le développement de la ville n'accroisse pas les inégalités", dit-il, très fier par exemple des 27 bibliothèques créées dans les quartiers défavorisés de la périphérie, des 157 nationalités qui cohabitent sans tensions dans les écoles ou encore de la prise en charge des plus démunis.

Avec l'écharpe de maire, il dit avoir retrouvé l'essence même de son choix politique, quand il a commencé à militer à l'âge de 15 ans : "Etre au côté de ceux qui souffrent et de ceux qui ont moins." Sur son itinéraire des jeunesses communistes au Parti communiste italien (PCI), il est discret : "Je ne dis pas que je n'ai pas été au PCI, mais je n'ai jamais été idéologiquement communiste."

A cette époque, le PCI recueillait 36 % des votes : "Pensez-vous que 36 % de la population italienne voulait la dictature du prolétariat ?" Il a gardé de l'"admiration" pour le leader communiste Enrico Berlinguer. Mais sa famille de pensée, dit-il, est chez les démocrates américains. Surtout Robert Kennedy, à qui il a consacré un livre - il était un intime de la famille.

Il est encore plus réticent à parler de son penchant passé pour la Juventus de Turin. Un choix passible des pires représailles quand on est maire de Rome. Mais le moins pardonnable aurait été de choisir entre l'AS Roma et la Lazio. Alors, il botte en touche : "Je n'ai plus la même passion pour le football, je préfère le basket-ball."

Cela tombe bien, Rome n'a qu'une équipe.

Jean-Jacques Bozonnet
Article paru dans l'édition du 07.04.06
sylvie.france
00Thursday, June 8, 2006 12:37 AM
Ballon comme aux JMJ ???
Mais je n'ai vu aucune photo de celui-ci , contrairement à celui survolant Marienfeld

-----------------------


www.israelvalley.com/news/2006/06/07/2247/high-tech-top-i-vision-une-entreprise-israelienne-assure-la-securite...


News: High-Tech – Top I Vision : Une entreprise israélienne assure la sécurité du Pape
jun07
Par Micha Smolarski
Rubrique: Hi-tech & innovation

Plus d’un million de personnes s’étaient rassemblé la semaine dernière à Cracovie, en Pologne, à l’occasion de la visite du Pape Benedict XVI. Comment donc contrôler une telle foule, s’assurer d’une gestion optimale de la circulation automobile dans la ville et répartir les forces de sécurité là où elles sont vraiment nécessaires ?

Les organisateurs de l’événement ont trouvé la réponse à ces questions : elle s’appelle « système aérostat » et est développée par l’entreprise israélienne Top I Vision. Le ballon d’observation a été déployé à des fin préventives, afin de pouvoir répondre à un éventuel problème le plus rapidement possible après son apparition.

Créée en 1996, Top I Vision est une entreprise israélienne basée à Holon près de Tel Aviv. Elle produit en particulier des systèmes aériens de surveillance tactique, en particulier des aérostats. Ces principaux marchés d’exportations sont l’Italie, le Royaume-Uni, la Pologne, la Russie, le Brésil, les Etats-Unis et la Côte d’Ivoire.

Source: IsraelValley, Institut Israélien de Coopération Internationale et d’Exportations
sylvie.france
00Tuesday, June 20, 2006 11:29 PM
où était Dieu le 11 Septembre ?
"chaîne" un peu spéciale, trouvée dans un groupe de discussion
à méditer .....

**********************

Tout n'est pas négatif sur Internet. Dieu est présent et nous interpelle
Que l'on soit croyant ou non, pratiquant ou non, cela porte à réfléchir...
Après les différentes « farces » que l'on s'envoie l'un à l'autre pour rire, ceci est un peu différent.
Ça n'a pas pour but de faire rire, ce n'est pas drôle, son but est de faire réfléchir.

La fille d'un prédicateur réputé a été interviewée dans un talk-show télévisé et l'animatrice lui a demandé :

"Comment Dieu a pu laisser une telle horreur se produire ?" (Les événements du 11 septembre).

Cette jeune fille a donné une réponse aussi profonde que perspicace :

"Je crois que Dieu a été profondément attristé par tout ça, au moins autant que nous, mais depuis des années nous lui demandons de sortir de nos écoles, de sortir de nos gouvernements et de sortir de nos vies.
En tant que "gentleman", il s'est calmement retiré. Comment pouvons-nous espérer que Dieu nous donnera sa bénédiction et sa protection si nous insistons pour qu'il nous laisse seul ? ".

Concernant les récents événements, attaques terroristes, tueries dans les écoles, guerres, etc., je crois que tout a commencé avec Madeleine Murray O'Hare qui s'est plainte de ne plus vouloir de prière dans les écoles.
Nous avons dit OUI.

Puis un autre a dit que nous ne devrions pas lire la Bible à l'école, la même Bible qui enseigne "tu ne tueras point, tu ne voleras point, et aime-toi toi-même"
et nous avons dit OUI.

Ensuite, le Dr. Benjamin Spock a dit que nous ne devrions pas taper nos enfants quand ils agissent mal car leur petite personnalité serait faussée et nous pourrions altérer leur estime personnelle. Le fils du même docteur s'est malheureusement suicidé. Ils disent qu'un expert devrait savoir de quoi il parle, peu importe ce qu'il nous dit
et nous avons dit OUI.

Maintenant, nous nous demandons pourquoi nos enfants n'ont pas de conscience, pourquoi ils ne font pas la différence entre le bien et le mal, et pourquoi ils peuvent sans émotions tuer un étranger, un parent ou eux-mêmes. Probablement qu'à force de profondes réflexions, nous en viendrons à la conclusion que ça a à voir avec le principe de "récolter ce qu'on a semé"

C'est drôle de voir à quel point il est simple pour les gens de jeter Dieu et se demander ensuite pourquoi leur monde devient un enfer à quel point nous croyons tout ce que les journaux disent et remettons en question tout ce que la Bible dit.

C'est drôle de voir que nous pouvons envoyer de "jokes" par courriel qui se répandent comme un feu de paille mais lorsqu'on envoie des messages à propos de Dieu, les gens y réfléchissent à deux fois avant de les partager.

C'est drôle de voir que des articles impudiques, grossiers, vulgaires et obscènes se propagent si facilement et librement mais les discussions publiques sur Dieu sont supprimées des écoles et des entreprises.

Est-ce que vous riez ?
C'est drôle de voir que quand vous allez partager ce courriel, vous ne l'enverrez probablement pas à beaucoup de gens de votre carnet d'adresses par ce que vous ne savez pas en quoi ils croient ou ce qu'ils penseront de vous.

C'est drôle de voir que nous nous préoccupons plus de ce que les gens pensent de nous que de ce que Dieu pense de nous.

Partagez ce message si vous croyez qu'il en vaut la peine, sinon, jetez-le, personne ne le saura !
Mais si vous jetez ce processus de réflexion, ne vous plaignez pas du mauvais état du monde dans lequel nous vivons !

sylvie.france
00Sunday, June 25, 2006 9:48 PM
Nouvel Evêque
Une merveilleuse cérémonie , en Sardaigne ce dimanche 25 juin 2006.
Le sourire du Cardinal Ruini le rendait encore plus radieux ...

Un grand merci à TELEPACE pour ces très beaux moments.

17:15 In diretta dalla Cattedrale della Beata Vergine Assunta di Oristano: Ordinazione episcopale a Mons. Ignazio Sanna, Arcivescovo Metropolita eletto di Oristano. Presiede il Card. Camillo Ruini

www.schoenstatt.de/news2006/04/6t0456it-ita-erzbischof-s...





sylvie.france
00Wednesday, July 5, 2006 2:08 AM
La fin annoncée des vitraux du Moyen Age
www.lefigaro.fr/sciences/20060704.FIG000000138_la_fin_annoncee_des_vitraux_du_moyen_...

La fin annoncée des vitraux du Moyen Age

Yves Miserey .
Publié le 04 juillet 2006
Actualisé le 04 juillet 2006 : 08h38

Après des recherches menées à la Sainte Chapelle de Paris, à Troyes et à Cologne, il apparaît que seule la pose de doubles verrières pourrait protéger ces joyaux, contre la pluie et la pollution.


LES VITRAUX des cathédrales se dégradent peu à peu, inexorablement. Rongés à l'extérieur par la pluie et la pollution, ils perdent de l'épaisseur insensiblement, ils s'écaillent, se colmatent, s'opacifient. Les couleurs et les traits peints fondent.
Certaines scènes sont devenues méconnaissables, certains personnages sont dévorés par des grosses taches ou, au contraire, complètement blafards. «On dirait des fantômes», constate Isabelle Pallot-Frossard, directrice du Laboratoire de recherche des monuments historiques (LRMH), basé à Champs-sur-Marne.

L'altération des vitraux anciens est un phénomène connu depuis longtemps. Il s'aggrave toutefois avec le temps, les polluants corrodant les éléments les plus fragiles des verres anciens.
À la fin du XIXe siècle déjà, les vitraux de la cathédrale d'York, en Angleterre, avaient été protégés par une verrière extérieure. Il y a quelques années, ceux des cathédrales de Coutances, Evreux, Tours et Chartres ont été doublés à leur tour.
La conservation apparaît aujourd'hui encore plus nécessaire que la restauration.
«On n'imaginerait pas pouvoir se servir d'un retable de Van Eyck comme d'un volet mais c'est pourtant ce que l'on fait avec les vitraux. Ils continuent de servir de clôture contre l'eau et les agressions extérieures», souligne l'historienne de l'art qui dirige tout un aréopage de physiciens, de chimistes et de microbiologistes.

Prolifération d'algues ou de champignons

La pose de verrières de protection a été contestée dès le départ. Certains puristes leur reprochent d'affaiblir la luminosité. D'autres expliquent que, dans les parties exposées au sud, elles risquent de provoquer un effet de serre, propice à la prolifération de micro-organismes, d'algues ou de champignons.
Mais les résultats de toute une série de tests qui ont duré deux ans à la Sainte Chapelle de Paris, à la basilique Saint-Urbain de Troyes et à la cathédrale de Cologne, en Allemagne, viennent de montrer que le système est très efficace.

Les recherches ont été réalisées dans le cadre d'un programme européen (Vidrio) piloté par le LRMH et regroupant huit laboratoires belges, allemands, italiens et français.
Le principe est le suivant :
une verrière est posée à la place du vitrail et ce dernier est avancé de quelques centimètres sur un cadre.
Entre les deux verres, c'est de l'air intérieur qui circule de bas en haut par une petite fente grâce à la différence de température. «Les premiers résultats ont montré qu'à la Sainte Chapelle l'air entre les deux verres est beaucoup moins pollué que l'air extérieur», note René Van Grieken, de l'université d'Anvers, l'un des auteurs de l'étude sur la Sainte Chapelle (1).
Il y a surtout moins de dioxyde de soufre, un gaz particulièrement corrosif.
En revanche, on trouve du dioxyde d'azote émis par la combustion des cierges mais ce gaz provoque peu d'altération sur les verres anciens.
Malheureusement le procédé est coûteux.

Contrairement à ce qu'on pourrait imaginer, les vitraux de la Sainte Chapelle qui ont été fondus entre 1240 et 1248, sont moins dégradés que ceux de la basilique Saint-Urbain qui datent de 1270, alors que Paris est pourtant plus pollué que Troyes.
En effet, la dégradation des verres anciens ne dépend pas que des attaques atmosphériques, elle est liée aussi à leur composition.
Au Moyen Age, les verriers ajoutaient de la cendre de bois ou de fougères pour abaisser la température de fusion du sable. Il leur suffisait ainsi d'atteindre 1 100 ° C au lieu de 1400 ° C-1700°C comme on le fait aujourd'hui couramment avec du sable pur. Les cendres et les autres matériaux utilisés comme fondants rendent les verres beaucoup plus fragiles car ils contiennent notamment du potassium et du calcium. Or ces éléments peuvent ensuite être dissous par l'eau. «Si l'eau est acide (ce qui est le cas avec la pollution), l'érosion est encore plus forte», indique Isabelle Pallot-Frossard.

Les cathédrales polluées par les cierges

Les verres anciens sont donc partiellement solubles.
En langage savant, on dit qu'ils sont lixiviables. Le calcium dissous se recristallise sur la paroi du vitrail sous l'influence de la chaleur. Résultat, le verre s'opacifie comme s'il était recouvert de ciment.
C'est exactement ce qui se passe à la basilique Saint-Urbain où les vitraux sont recouverts d'une croûte noirâtre.
Les fondants utilisés par les verriers troyens devaient contenir beaucoup plus de calcium que ceux utilisés pour les vitraux de la Sainte Chapelle.

Les expérimentations effectuées à Paris, Cologne et Troyes ont montré que les verrières permettaient d'éviter les attaques de la pluie, sans pour autant créer d'effets indésirables.
Bien au contraire même, le double vitrage permet notamment d'éviter les chocs thermiques dus au soleil, qui ont tendance à écailler le verre.
Il empêche aussi la formation de vapeur sur la paroi intérieure du vitrail.
Or, cette eau a également tendance à attaquer ce que l'on appelle la grisaille.
Sous ce terme, on désigne les oxydes métalliques peints sur les vitraux pour figurer les traits ou des visages par exemple.
À la Sainte Chapelle, ils sont très altérés. Si l'air intérieur des cathédrales est pollué par la suie et les gaz de combustion des cierges, celui du monument parisien l'est surtout par la foule.

(1) Atmospheric Environment, mars 2006.
pulcherbenedictus
00Wednesday, July 5, 2006 6:34 AM
super
il y a tant de choses a lire que je les imprime et les lis tranquilement allongée sur mon lit; merci Béa et Sylvie
sylvie.france
00Friday, July 21, 2006 12:05 AM
une jolie petite vidéo ........
et un si bel évêque ..... [SM=g27822]

diocesedegap.over-blog.com/

Sur la montagne, le sujet m'a fait sourire, car on peut y rencontrer Dieu, ou ..... un Pape ! (voir dans "photos") [SM=g27824]
sylvie.france
00Saturday, August 5, 2006 1:08 AM
chanson
Moi qui suis fan de Serge Lama, je ne connaissais pas du tout cette chanson ! elle daterait de début 1986.
Pas trop étonnant : en France ... et avec un tel sujet ....
"les p'tites femmes de Pigalle" ça passe mieux ! [SM=g27826]

www.christusrex.xl.cx/ <---- à écouter ici

Musique / Serge Lama - Je vous salue Marie

Je crois en Dieu Hélas plus du tout en ses prêtres
Il s’est glissé chez eux des Judas et des traîtres
Un vent d’Est a soufflé, glacial, qui dénature
Leurs sermons inspirés par la nomenclature
Et s’ils lèvent encore leurs mains jointes au ciel
Le CAPITAL de Marx est leur nouveau missel !

Je vous salue Marie
Pleine de grâce
Que Votre Nom soit sanctifié
Je vous salue Marie
Oui mais de grâce
De vos prêtres il faut vous méfier !

Je crois en Dieu hélas plus du tout en ses hommes
Et nos enfants non plus ne passent plus par Rome
Ils ont pris des sentiers à l’écart des touristes
La voie sacrée a pris des allures de piste
Où est le rassembleur, le messie, le berger
Qui récupèrera ces brebis naufragées
Où donc est la soutane que l’on reconnaissait
Avec respect l’Homme de Dieu quand il passait.

Je vous salue Marie
Pleine de grâce
Que Votre Nom soit sanctifié
Protégez vos brebis
De ces rapaces
Ils les ont déjà sacrifiées.

Je crois en Dieu… hélas le cercueil de mon père
Ecrasé sous les fleurs était bien solitaire
La Croix dans une main, dans L’autre la Sébile
Un vieux prêtre ânonnait les mots de l’Evangile
Dans la Chapelle morne où la mort s’étonnait
Les Jardins de l’Eden offraient des fleurs fanées
Quand il n’y a plus d’enfants pour chanter le Credo
L’eau de vos bénitiers n’est qu’une flaque d’eau.

Je vous salue Marie
Pleine de grâce
Que Votre Nom soit sanctifié
Vos prêcheurs d’aujourd’hui
Font fin de race
Tous leurs gestes sont momifiés

Debout, debout les mots les jolis mots antiques
Et les incantations, et les chœurs des cantiques
Il faut rentrer en nous comme dans un monastère
Et se dire qu’on est soi même un grand mystère
Et qu’éternellement du berceau au linceul
L’homme est sans le savoir une secte à lui seul

Je Vous salue Marie
Pleine de grâce
Que Votre Nom soit sanctifié
L’Evangile est soumis
A ceux d’en face
Votre fils est recrucifié.
sylvie.france
00Tuesday, August 22, 2006 3:43 PM
Pub pour la franc-maçonnerie dans le Figaro
ATTENTION :

il ne s'agit là QUE du "Grand Orient de France" , et surement pas dans sa totalité ; certaines loges commencent leurs travaux, Bible ouverte à L'Evangile de Jean .
Il ne faut donc pas généraliser .

sylvie
____________________________________________


www.chretiente.info/spip.php?page=actu&id_syndic_article=2669&recherche=Pub%20pour%20la%20franc-ma%C3%A7onnerie%20dans%20le%...

Pub pour la franc-maçonnerie dans le Figaro
www.lefigaro.fr/debats/20060819.FIG000000440_dans_notre_pays_le_debat_public_doit_renouer_avec_l_esprit_des_lumie...
21 août 2006



Questa è la versione 'lo-fi' del Forum Per visualizzare la versione completa click here
Tutti gli orari sono GMT+01:00. Adesso sono le 5:36 PM.
Copyright © 2000-2020 FFZ srl - www.freeforumzone.com